Ces derniers jours, les observations de fous de Bassan éclipsent presque celles des baleines, du moins en ce qui me concerne! Ils sont des milliers, notamment au sud-est de la batture aux Alouettes, située au large des villages de Tadoussac et de Baie-Sainte-Catherine.

Voici un carnet de terrain dédié à ces oiseaux merveilleux et des photos que j’avais envie de partager.

Le 17 août, sous nos yeux ébahis, un «nuage» de fous de Bassan plane avec le vent qui souffle du sud-ouest. Je compte près de 2000 individus! Soudain, plusieurs centaines de fous «décrochent» de la volée, replient leurs ailes et plongent à très vive allure en direction de l’eau en effectuant des piqués saisissants. Aucun doute, de gros bancs de poissons doivent se déplacer dans ce secteur non loin de la surface. Attaques répétées des oiseaux, ils s’offrent un festin. Également à la poursuite de ces poissons: des centaines de mouettes tridactyles, des cormorans à aigrettes et des goélands argentés et marins. Quelle frénésie! Sans oublier plusieurs groupes de phoques gris et une poignée de petits rorquals.

Quel bonheur de voir ces fous de Bassan voler haut dans les airs et planer entre deux grandes vagues. Ils sont devenus, dans notre secteur, pour quelques jours, les maîtres des cieux.

Photos: © Renaud Pintiaux

4417_112829709745_3688559_n_modifié-1-e1432474398285Assistant de recherche au GREMM de 2003 à 2009 et de 2012 à 2014, Renaud Pintiaux  est un observateur et un photographe passionné. Hiver comme été, de la rive ou en bateau, il saisit toutes les occasions de rencontrer les mammifères marins et les oiseaux du parc marin du Saguenay-Saint-Laurent.

Carnet de terrain - 18/8/2015

Renaud Pintiaux

Assistant de recherche au GREMM de 2003 à 2009 et de 2012 à 2014, Renaud Pintiaux est un observateur et un photographe passionné. Hiver comme été, de la rive ou en bateau, il saisit toutes les occasions de rencontrer les mammifères marins et les oiseaux du parc marin du Saguenay-Saint-Laurent.



Articles recommandés

Que fait le GREMM en hiver? (2/2)

[Suite de l’article Que fait le GREMM en hiver? (½)] Chaque hiver, lorsque les baleines quittent l'estuaire, vous êtes nombreux…

|Carnet de terrain 25/4/2022

Les belles arrivées printannières

Chaque année, quand débute le mois d’avril en Haute-Côte-Nord, un émoi indescriptible commence à couler dans les veines des passionné(e)s,…

|Carnet de terrain 20/4/2022

Que fait le GREMM en hiver? (1/2 )

Lorsque l’automne arrive et que les baleines quittent l’estuaire du Saint-Laurent pour l’hiver, le GREMM range ses bateaux et ferme…

|Carnet de terrain 13/4/2022