Un texte d’Audrey Tawel-Thibert

Ces fameuses élévations sablonneuses, communément appelées « dunes », font partie des joyaux naturels de la Côte-Nord. Une activité inusitée y prenait place vers 1940 : le ski sur sable. Ce sport fut pratiqué jusqu’en 1983, année où il fut interdit définitivement à cause de la dégradation qu’il causait sur ce milieu fragile.

Mais ces dunes sont en fait des terrasses marines. Leur formation remonte à plus de 10 000 ans, lors de la dernière glaciation. Un énorme glacier, ou delta, celui-là même à qui l’on doit le fiord du Saguenay, s’était alors mis à fondre. Les eaux libérées ont provoqué un dépôt de sédiments que le glacier avait apportés sur son passage. La lithosphère, aussi appelée croute terrestre, s’est graduellement redressée et le retrait de la mer s’est ensuivi. Ce processus s’est déroulé en plusieurs phases, expliquant les deux plateaux distincts que l’on admire aujourd’hui et qui composent ces terrasses marines.


Actualité - 7/7/2017

Collaboration Spéciale

Articles recommandés

Gala de la Terre : les bélugas en chœur à la Maison symphonique de Montréal

Et si, le temps d’une soirée, les bélugas devenaient des choristes? Grâce à une composition de Claudie Bertounesque, qui fusionnera…

|Actualité 30/5/2024

Les parasites chez les mammifères marins : une relation toxique

Parasite. Un mot qui donne souvent froid dans le dos. Pourtant, les mammifères marins en sont de grands habitués. Cétacés…

|Actualité 16/5/2024
L’automne dernier, le rorqual commun Ti-Croche a été pourvu d’une balise pour suivre sa migration. © Pêches et Océans Canada

La migration hivernale du rorqual commun Ti-Croche

Les migrations des grands rorquals recèlent encore bien des mystères. Où vont-ils en hiver? Combien de temps restent-ils dans l’estuaire?…

|Actualité 1/5/2024