Un texte d’Audrey Tawel-Thibert

Ces fameuses élévations sablonneuses, communément appelées « dunes », font partie des joyaux naturels de la Côte-Nord. Une activité inusitée y prenait place vers 1940 : le ski sur sable. Ce sport fut pratiqué jusqu’en 1983, année où il fut interdit définitivement à cause de la dégradation qu’il causait sur ce milieu fragile.

Mais ces dunes sont en fait des terrasses marines. Leur formation remonte à plus de 10 000 ans, lors de la dernière glaciation. Un énorme glacier, ou delta, celui-là même à qui l’on doit le fiord du Saguenay, s’était alors mis à fondre. Les eaux libérées ont provoqué un dépôt de sédiments que le glacier avait apportés sur son passage. La lithosphère, aussi appelée croute terrestre, s’est graduellement redressée et le retrait de la mer s’est ensuivi. Ce processus s’est déroulé en plusieurs phases, expliquant les deux plateaux distincts que l’on admire aujourd’hui et qui composent ces terrasses marines.


Actualité - 7/7/2017

Collaboration Spéciale

Articles recommandés

Le projet « Fenêtre sur les bélugas » reçoit une aide de 600 000$ du gouvernement du Québec

Le lundi 15 novembre 2021 à 14h30, se tenait à Cacouna une conférence de presse soulignant le soutien financier du…

|Actualité 12/11/2021

Les baleines noires de l’Atlantique Nord, ces réfugiées climatiques

Les baleines noires de l’Atlantique Nord, qui ne comptent plus qu’environ 350 individus sur la planète, se trouvent présentement en…

|Actualité 8/11/2021

Le menu des rorquals communs change avec le climat

Capables de chasser et de se nourrir d’un nombre varié de proies allant du zooplancton aux poissons, les rorquals communs…

|Actualité 1/11/2021