Les cachalots font-ils fuir les autres baleines?

  • Cachalot
    © GREMM
    03 / 03 / 2015 Par Marie-Sophie Giroux

    Question du public

    D’après ce que nous observons dans l’estuaire du Saint-Laurent, la réponse est loin d’être tranchée. Les cachalots de l’Atlantique Nord font de temps à autre des incursions dans l’estuaire. Selon certains capitaines de bateaux d’observation de mammifères marins, les autres espèces de baleines sont moins visibles lorsqu’un cachalot séjourne dans l’estuaire. Le cachalot n’est pas un prédateur des autres espèces de baleines. Il n’entre pas non plus forcément en compétition avec elles pour la capture de ses proies. Sa diète est variée, contrairement à celle des grands rorquals, par exemple, qui recherchent des proies plus spécifiques (krill et petits poissons). Les cachalots mangent des petits et gros calmars (dont les tentacules mesurent de quelques centimètres à 10 m), des poissons pélagiques, des poissons de fond et des crustacés. Quand les autres espèces de baleines semblent se tenir loin d’un cachalot en visite, il s’agit peut-être d’une coïncidence : elles sont parties ailleurs, là où les proies qu’elles recherchent sont situées ou se concentrent. On a même observé la présence simultanée dans l’estuaire de plusieurs cachalots et d’autres baleines.

    Ces incursions de cachalots sont plutôt rares. Dans l’estuaire, une trentaine de cachalots ont été identifiés depuis 1991. Le plus assidu, Tryphon, est mort d’une prise accidentelle dans un engin de pêche à Sept-Îles en 2009.

    En savoir plus :

    Sur le cachalot (fiche signalétique)