Le ROMM accueille un nouveau partenaire parmi ses membres observateurs: le Parc national Tursujuq

  • 10 / 06 / 2015 Par Marie-Sophie Giroux

    Le parc national Tursujuq fait son entrée parmi les collaborateurs participant au Programme de collecte de données sur les cétacés et les phoques mené par le Réseau d’observation de mammifères marins (ROMM).

    Belugas (c) KRG_LRCe partenariat, en plus d’être une occasion en or de sensibiliser le personnel et les visiteurs du parc, permettra d’établir des mesures pour réduire le dérangement potentiel des mammifères marins le fréquentant. Les bélugas de l’est de la baie d’Hudson qui s’y trouvent sont d’ailleurs désignés en voie de disparition depuis 2004 par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC). Cette collaboration permettra aussi de couvrir un nouveau territoire jusqu’alors non couvert par le ROMM. Le parc national Tursujuq se situe près la côte est de la baie d’Hudson. Sa superficie: 26 107 km2. Il s’agit de la plus grande aire protégée du Québec.

    Les données récoltées seront ajoutées à celles recueillies par l’équipe du ROMM et ses collaborateurs. Le site de l’Observatoire global du Saint-Laurent rend ces données accessibles au public qui peut également participer à la collecte d’information en ajoutant ses propres observations sur la plate-forme.

    Pour en savoir plus:

    Sur le ROMM et lire le communiqué de presse sur cette nouvelle collaboration avec le parc national Tursujuq
    Sur le Parc national Tursujuq

     

    Crédit des photos: (c) KGR et (c) KGR_LR