Le lundi 15 novembre 2021 à 14h30, se tenait à Cacouna une conférence de presse soulignant le soutien financier du gouvernement du Québec au projet Fenêtre sur les bélugas. M. Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, et Mme Caroline Proulx, ministre du Tourisme du Québec, ont annoncé l’octroi de 600 000$ au GREMM pour réaliser ce projet scientifique et éducatif sur les bélugas du Saint-Laurent. Consultez le communiqué de presse du gouvernement du Québec ici.

Fenêtre sur les bélugas, une aventure scientifique et immersive à la rencontre des bélugas

Grâce à l’utilisation combinée de drones légers et d’hydrophones, il est dorénavant possible pour les chercheurs d’observer, d’écouter, de suivre et même de prendre les mensurations des baleines sans les approcher ou les déranger, pour avoir accès à une nouvelle perspective sur la vie sociale des bélugas, dont la longévité est comparable à la nôtre. Fenêtre sur les bélugas permettra donc de maintenir ces projets de recherche mais également de permettre au grand public de découvrir l’univers visuel et sonore des bélugas en direct ou en différé en participant des activités éducatives sur trois sites d’observation terrestres et dans la future salle immersive du CIMM.

Fenêtre sur les bélugas c’est une aventure scientifique qui vise à mieux comprendre les bélugas pour mieux les protéger! Nos efforts pour protéger les bélugas doivent être guidés par une connaissance fine des habitudes et des besoins des bélugas. Depuis trois sites terrestres et un site mobile, les chercheurs de la brigade béluga recueilleront, à l’aide d’hydrophones et de drones, des données précieuses sur la présence, le comportement des bélugas et l’impact des activités humaines dans ces aires de haute résidence.

Fenêtre sur les bélugas c’est une alternative à l’observation en mer qui se développe sur les deux rives du Saint Laurent! Intégrée au réseau découvert du parc marin Saguenay—Saint-Laurent, Fenêtre sur les bélugas vise à réduire la navigation de plaisance dans les aires les plus sensibles de l’habitat essentiel du béluga. Des activités interactives seront donc offertes aux visiteurs depuis trois sites d’observation terrestres, soit Pointe Noire (site de Parcs Canada), Baie Sainte-Marguerite (site de la Sépaq) et Gros Cacouna (site de la Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk). Les visiteurs pourront alors se mettre dans la peau d’un scientifique et observer en temps réel ou différé les images aériennes et les sons sous-marins enregistrés par les drones et les hydrophones de la brigade béluga sur les sites. Une occasion d’en apprendre davantage sur les comportements des bélugas.

Fenêtre sur les bélugas c’est un théâtre immersif qui offrira une rencontre plus vraie que nature avec les bélugas! À l’été 2022, le Centre d’interprétation des mammifères marins inaugurera sa nouvelle salle immersive, qui remplacera son actuelle salle de projection. Tel un centre de contrôle, la salle immersive abritera un laboratoire numérique pour le projet Fenêtre sur les bélugas. Le public pourra pénétrer de manière inégalée dans l’univers fascinant de cette espèce en péril, en direct ou différé. L’activité sera animée par des naturalistes et permettra aux visiteurs d’observer les travaux de recherche effectués sur le terrain et d’échanger avec les chercheurs.

Un projet collaboratif

Fenêtre sur les bélugas est un projet collaboratif porté par le Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM), le Réseau d’observation de mammifères marins (ROMM) et Ocean Wise. Il sera mis en place en partenariat avec la Sépaq et Parcs Canada dans le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent pour la rive nord et en partenariat avec la Première Nation Wolastoqiyik Wahsipekuk sur la montagne du Gros-Cacouna pour la rive sud.

Des soutiens financiers majeurs

En plus de l’aide du gouvernement du Québec, le projet Fenêtre sur les bélugas est rendu possible grâce à un investissement de 1,1M$ de Pêches et Océans Canada grâce au Fonds de la nature du Canada pour les espèces aquatiques en péril (FNCEAP). Une aide du Fonds du Grand Mouvement et du Fonds d’aide au développement du milieu de la caisse Desjardins a aussi été accordée pour le développement de la salle immersive du CIMM.

La survie des bélugas et de leur habitat est liée à la valeur que nous leur accordons. Mieux comprendre et faire connaître leur univers fascinant sont les meilleures garanties pour leur avenir.

 

Actualité - 12/11/2021

Équipe du GREMM

Dirigée par Robert Michaud, directeur scientifique, l’équipe de recherche du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM) étudie en mer les bélugas du Saint-Laurent et les grands rorquals (rorqual à bosse, rorqual bleu et rorqual commun). Le Bleuvet et le BpJAM quittent chaque matin le port de Tadoussac pour récolter de précieuses informations sur la vie des baleines de l’estuaire du Saint-Laurent.

Articles recommandés

Les baleines noires de l’Atlantique Nord, ces réfugiées climatiques

Les baleines noires de l’Atlantique Nord, qui ne comptent plus qu’environ 350 individus sur la planète, se trouvent présentement en…

|Actualité 8/11/2021

Le menu des rorquals communs change avec le climat

Capables de chasser et de se nourrir d’un nombre varié de proies allant du zooplancton aux poissons, les rorquals communs…

|Actualité 1/11/2021

Remonter le temps grâce à la défense du narval

La défense du narval, cette longue dent torsadée qui peut mesurer près de 3 mètres, marque notre imaginaire. Mais elle…

|Actualité 27/10/2021