Un texte de Sonia Villalon

Vous le verrez talonner de très près un autre oiseau; un véritable ballet aérien ! Le labbe parasite (c’est le vrai nom!) dérobe la nourriture d’autres oiseaux comme les sternes ou les mouettes qu’il pourchasse obstinément! Avec son vol rapide et maitrisé, le stratège entame sa « chasse » par un vol assez bas, et s’élève brusquement pour l’assaut final, en effectuant des virages et des piqués imprévisibles. Très malin, il attaque rarement l’oiseau lui-même, il le poursuit plutôt à grande vitesse pour le forcer à lâcher ou même à régurgiter sa nourriture pour la rattraper ainsi dans les airs. Les labbes opèrent parfois en petits groupes et le pourchassé cèdera devant leur avantage numérique. Une autre ruse consiste à suivre les bateaux de pêche pour profiter de leur récolte. Parfois, il capture lui-même ses proies : des poussins d’oiseaux aquatiques, des rongeurs, des œufs, des petits oiseaux, des insectes et même à l’occasion des déchets et des charognes. C’est le plus commun des labbes observés en migration dans le Saint-Laurent.

Actualité - 25/8/2017

Collaboration Spéciale

Articles recommandés

Pourquoi relire «La mer autour de nous» de Rachel Carson en 2020?

La mer autour de nous, publié en 1951, a récemment fait l’objet d’une réédition qui nous permet de redécouvrir toute…

|Actualité 9/7/2020

Première carcasse de baleine noire: encore un veau frappé par un navire

La première carcasse de baleine noire de l'Atlantique Nord de l'année 2020 est repérée par survol aérien le 25 juin,…

|Actualité 2/7/2020

Mois de l’eau 2020: Du plastique flottant jusqu’aux baleines

Par Sarah Boureghda et Gabrielle Morin. Juin est un mois qui rime avec vacances pour plusieurs, mais il s’agit aussi…

|Actualité 30/6/2020