Blizzard est la première à être reconnue. Sa queue quasi immaculée révèle son identité. Blizzard est née en 2008. Dès sa deuxième migration vers le Saint-Laurent en 2009, cette femelle arrive seule dans l’estuaire, comme l’avait fait, 10 ans plus tôt, la femelle Tic Tac Toe, aussi observée dans le secteur cette semaine.

À cette époque, Tic Tac Toe avait créé la surprise en remontant l’estuaire pour passer plusieurs semaines dans le parc marin Saguenay–Saint-Laurent. Peu de rorquals à bosse fréquentaient alors ce secteur. Longtemps, le mâle Siam a été le seul de son espèce à remonter le Saint-Laurent jusqu’à Tadoussac. C’est en 1981 que des résidants de Tadoussac l’ont rencontré en chaloupe au large de la pointe à la Carriole. Certains observateurs mentionnent justement avoir vu Siam au cours des derniers jours. Un doute persiste toutefois sur l’identité de ce troisième rorqual à bosse.

Depuis la fin des années 1990, les séjours des rorquals à bosse dans l’estuaire ont tendance à être plus nombreux et plus longs. Ces observations sont probablement liées au rétablissement de la population: la taille de la population augmente et les aires de distribution peuvent s’élargir, ce qui pourrait expliquer que ces baleines explorent de nouvelles aires d’alimentation.

Observations de la semaine - 2/6/2015

Marie-Sophie Giroux

Marie-Sophie Giroux s’est jointe au GREMM en 2005 et y a travaillé jusqu’en 2018. Elle détient un baccalauréat en biologie marine et un diplôme en Éco-conseil. Chef naturaliste, elle supervise et coordonne l’équipe qui travaille au Centre d’interprétation des mammifères marins et rédige pour Baleines en direct et Portrait de baleines. Aux visiteurs du CIMM ou aux lecteurs, elle adore « raconter des histoires de baleines ».

Articles recommandés

Un petit petit rorqual

Côte à côte, deux petits rorquals nagent devant la pointe Noire, à Baie-Sainte-Catherine. L'un d'eux est nettement plus petit que…

|Observations de la semaine 6/5/2021
Un groupe de marsouins communs

Déjà des marsouins!

On les attend habituellement à la fin juin. Mais déjà, au moins deux marsouins communs ont été observés au large…

|Observations de la semaine 28/4/2021

Sous le ventre des cétacés, et sous le poil des phoques

Le 15 avril, un résident saisonnier de Pointe-des-Monts profite du temps doux de ce mois d’avril pour ouvrir son chalet…

|Observations de la semaine 21/4/2021