Un texte d’Audrey Tawel-Thibert

Et pourtant ! Présents en grand nombre depuis le début de la saison, les petits rorquals ont de quoi impressionner. Ce sont surtout leurs techniques d’alimentation qui attirent l’œil : tonneaux effectués en surface, demi-sauts, sauts entiers (ou « breachs »), gueule hors de l’eau avec la panse bien remplie et les sillons ventraux rougis par l’effort… Ces manœuvres spectaculaires, destinées à regrouper les proies, ravissent les observateurs à tout coup. Profitons donc de cette abondance et de ces prouesses, car l’énergie déployée par les petits rorquals nous fait oublier la discrétion des grands rorquals de ces dernières semaines !

Actualité - 7/7/2017

Collaboration Spéciale

Articles recommandés

La Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable est lancée!

Quand les Nations Unies lancent une thématique, cela n’est pas seulement symbolique. De 2021 à 2030, ce sera la «Décennie…

|Actualité 6/4/2021

Innovation technologique: filmer les secrets du sommeil des rorquals à bosse

Quand des chercheurs ont posé une caméra sur le dos d’un rorqual à bosse, ils ne s’attendaient surement pas à…

|Actualité 24/3/2021

En baladodiffusion, du contenu éducatif sur les mammifères marins

Envie de partir en mer à la rencontre des mammifères marins? L’expérience s’ouvre à vous grâce aux baladodiffusions regroupées par…

|Actualité 8/3/2021