Le 9 décembre 2015, je repérais aux jumelles et prenais en photos cinq rorquals communs depuis les rochers du cap de Bon-Désir. Parmi eux, un individu avait une encoche sur sa nageoire dorsale et une double tache blanche près de l’évent sur le flanc droit. Les chercheurs du GREMM ont pu identifié cet individu: BP929, une femelle connue depuis 1994.

Un peu plus de dix mois plus tard, en cette fin du mois d’octobre, je retrouve cet individu, accompagné de deux autres rorquals communs bien connus: Trou et Zipper (voir carnet de terrain du 20 octobre 2016) au large des Bergeronnes.

Le lendemain, voilà encore une fois BP929, en duo avec Zipper, bien au large de Tadoussac. La luminosité est parfaite pour prendre de bonnes photos d’identification. On peut voir, sur les photos ci-dessous, la double tache blanche de BP929, bien visible près de l’évent, et la cicatrice de Zipper sur le flanc droit, impressionnante avec cette lumière automnale…

Une dizaine de rorquals communs sont encore présents au large, notamment à six ou sept miles des Bergeronnes et du cap de Bon-Désir: Trou, Zipper, BP929 et d’autres individus que j’essaierai de photographier et d’identifier avant la fin de la saison!

Le 26 octobre, encore deux rorquals communs sont présents près de l’île Rouge: Zipper et un autre individu à ses côtés, vu pour la première fois cette année…

Voici des photos de tout ce beau monde (individus identifiés et des inconnus… pour l’instant!):

[metaslider id=21891]
4417_112829709745_3688559_n_modifié-1-e1432474398285Assistant de recherche au GREMM de 2003 à 2009 et de 2012 à 2014, Renaud Pintiaux est un observateur et un photographe passionné. Hiver comme été, de la rive ou en bateau, il saisit toutes les occasions de rencontrer les mammifères marins et les oiseaux du parc marin du Saguenay-Saint-Laurent.

Carnet de terrain - 31/10/2016

Renaud Pintiaux

Assistant de recherche au GREMM de 2003 à 2009 et de 2012 à 2014, Renaud Pintiaux est un observateur et un photographe passionné. Hiver comme été, de la rive ou en bateau, il saisit toutes les occasions de rencontrer les mammifères marins et les oiseaux du parc marin du Saguenay-Saint-Laurent.



Articles recommandés

Avec l’équipe mobile… au chevet d’une carcasse de béluga

Par Marie-Maude Rondeau Cet été, je suis intervenante pour le Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins (RQUMM). Je fais…

|Carnet de terrain 15/9/2021

Avec les bélugas… pour une première saison de terrain sur la Grande-Île

Par Jaclyn Aubin Cet été, j’ai eu l’immense plaisir de passer deux semaines sur la Grande-Île de Kamouraska en compagnie…

|Carnet de terrain 8/9/2021

Écrire un article de vulgarisation scientifique en 10 étapes faciles

Moi, dans la vie, j’écris de la poésie. Les histoires de baleines, c’est assez nouveau dans mon parcours. Quand j’ai…

|Carnet de terrain 1/9/2021