Le GREMM est un organisme à but non lucratif voué à la recherche scientifique et à l’éducation sur les baleines du Saint-Laurent. Fondé en 1985, le GREMM opère depuis sa base à Tadoussac, au Centre d’interprétation des mammifères marins. La petite équipe du GREMM est marquée par la passion et la polyvalence de ses membres, qu’ils soient chercheurs, naturalistes ou préposés à l’accueil. Notre mission: mieux comprendre pour mieux protéger. Notre méthode: étudier les baleines et raconter leur histoire.

Description du poste

Sous la responsabilité d’un duo de chef-naturalistes, le préposé à l’accueil assure le premier contact de tout visiteur qui entre au Centre d’interprétation des mammifères marins (CIMM). La personne à l’accueil répond sommairement aux questions des visiteurs sur le CIMM, la région et les baleines. L’emploi s’effectue à Tadoussac au sein d’une équipe dynamique, à deux pas du fjord du Saguenay et du Saint-Laurent. En prime : la personne à l’accueil peut avoir la chance de voir des baleines de son poste de travail!

Principales responsabilités

  • Accueillir les visiteurs au CIMM
  • Gérer la caisse et les frais d’admission
  • Informer les gens sur la mission du GREMM

Profil recherché

  • Facilité à travailler avec le public, entregent et dynamisme
  • Maîtrise du français et bonne connaissance de l’anglais parlé
  • Esprit de synthèse et de vulgarisation
  • Rigueur, professionnalisme et polyvalence

Modalités d’emploi

  • Durée : 27 mai à la fin septembre. Semaine de 40 heures
  • Rémunération : selon l’expérience (à partir de 12,50$/h); formation rémunérée d’une semaine en début de saison

Pour postuler

Envoyez une lettre de motivation et curriculum vitae à l’attention de Mélanie Bourque, par courriel à mbourque@gremm.org, avant le 15 avril. Nous remercions tous les candidats pour l’intérêt manifesté envers notre organisation. Seuls les candidats retenus pour une entrevue seront contactés.

Actualité - 4/4/2019

Marie-Ève Muller

Marie-Ève Muller s’occupe des communications du GREMM depuis 2017. Comme rédactrice en chef de Baleines en direct, elle dévore les recherches et s’abreuve aux récits des scientifiques, des observateurs et observatrices. Issue du milieu de la littérature et du journalisme, Marie-Ève cherche à mettre en mots et en images la fragile réalité des cétacés.

Articles recommandés

Un baleineau à bosse de quatrième génération: celui d’Aramis!

Bonne nouvelle! Aramis, fille de la célèbre rorqual à bosse Tic Tac Toe, a récemment donné naissance à son tout…

|Actualité 26/3/2020

Opportunité de bourse de maitrise en concertation et co-construction pour réduire l’exposition des baleines au bruit sous-marin

Titre de la maitrise: Concertation et co-construction pour réduire l’exposition des baleines au bruit sous-marin cumulatif de la navigation dans l’estuaire du…

|Actualité 25/3/2020

S’accrocher à travers les époques: des balanes-balises sur les baleines

Il est estimé que les baleines ont atteint leur taille actuelle y a 4,5 millions d’années, alors qu’elles existent depuis…

|Actualité 19/3/2020