Souffles obliques, bosse tenant lieu de nageoire dorsale et queues foncées à l’énorme pédoncule dressées hors de l’eau: deux cachalots sont repérés à quatre milles nautiques au large des Bergeronnes le 24 septembre. Leur direction: Tadoussac. Actifs et rapides en surface, leurs plongées ne durent qu’une dizaine de minutes. Cette espèce a pourtant du souffle. Ses plongées peuvent s’étirer jusqu’à une heure, voire deux. Après deux observations, les deux géants ont disparu. Plus tard, un capitaine a cru voir deux souffles près des Îlets Penchés (ou Îlets Boisés) aux Escoumins… Serait-ce eux?

À bord des bateaux d’excursion présents, des touristes ont pris des photos. Grâce à elles, peut-être leur « visage » sera reconnu. La photo-identification des cachalots est réalisée à partir de la forme, du patron de coloration et des marques de la queue. Dans l’estuaire, une trentaine de cachalots ont été identifiés depuis 1991.

Rorquals bleus, rorquals communs, rorquals à bosse en même temps!

L’ile de Terre-Neuve forme un obstacle entre l’Atlantique et le golfe du Saint-Laurent. Si vous êtes une baleine et que…

|Observations de la semaine 15/4/2021

Le premier petit rorqual et Le Souffleur au sud

Chaque printemps, à la fin mars ou au début avril, le plus petit des rorquals est habituellement le premier des…

|Observations de la semaine 8/4/2021

Mais qu’est-ce que je vois?

Un des défis de l’observation des baleines est la durée d’apparition du petit morceau de corps à la surface. Souvent,…

|Observations de la semaine 1/4/2021