Souffles obliques, bosse tenant lieu de nageoire dorsale et queues foncées à l’énorme pédoncule dressées hors de l’eau: deux cachalots sont repérés à quatre milles nautiques au large des Bergeronnes le 24 septembre. Leur direction: Tadoussac. Actifs et rapides en surface, leurs plongées ne durent qu’une dizaine de minutes. Cette espèce a pourtant du souffle. Ses plongées peuvent s’étirer jusqu’à une heure, voire deux. Après deux observations, les deux géants ont disparu. Plus tard, un capitaine a cru voir deux souffles près des Îlets Penchés (ou Îlets Boisés) aux Escoumins… Serait-ce eux?

À bord des bateaux d’excursion présents, des touristes ont pris des photos. Grâce à elles, peut-être leur « visage » sera reconnu. La photo-identification des cachalots est réalisée à partir de la forme, du patron de coloration et des marques de la queue. Dans l’estuaire, une trentaine de cachalots ont été identifiés depuis 1991.

Les bélugas à la baie Sainte-Marguerite et le retour des dauphins

Halte du béluga, parc national du Fjord-du-Saguenay, 1erjuillet. Dans la lumière poussiéreuse de la fin du jour, des souffles légers…

|Observations de la semaine 2/7/2020

Bélugas et petits rorquals en vedette

Après une semaine foisonnante d’observations, les riverains et riveraines notent moins de baleines ces derniers jours. Est-ce que la chaleur…

|Observations de la semaine 26/6/2020

Des baleines et des baleineaux

Voir une baleine accompagnée d’un baleineau – aussi appelé veau – apporte une grande joie aux observateurs et observatrices. Lorsqu'en…

|Observations de la semaine 18/6/2020