Des rorquals communs épatants… par Jaclyn Aubin

  • Bp913 © GREMM
    Bp913 © GREMM
    14 / 07 / 2016 Par Jaclyn Aubin

    Malgré quelques journées de conditions difficiles, la dernière semaine s’est avérée fort propice pour l’observation de rorquals communs dans le parc marin! Lundi le 4 juillet a été une journée exceptionnelle. Au cours des deux premières croisières de la journée, nous avons épié Orion, un rorqual commun qui fréquente le parc depuis plusieurs années, ainsi que Bp913, un individu connu depuis 1997.

    BAT160704_2043modBR

    © GREMM

    Par contre, c’est la troisième croisière qui m’a réservé la plus belle surprise. Au cours de la journée, Orion et Bp913, ainsi que deux autres individus, avaient convergé sur un même site. À notre arrivée, ils semblaient tous être en alimentation, mais le calme n’a pas duré! Après quelques minutes, un individu a commencé à donner plusieurs coups de nageoire pectorale à la surface de l’eau. Il a ensuite fait un demi-saut hors de l’eau, sortant la tête et atterrissant sur le ventre, causant une grande éclaboussure et un bruit comme un coup de tonnerre! J’étais épatée : je n’avais jamais entendu parler d’un comportement semblable chez les rorquals communs. En effet, les rorquals communs sont bien moins actifs en surface que leurs cousins les petits rorquals et nous ne voyons habituellement que leur souffle et leur dos.

    © GREMM

    © GREMM

    Ce comportement exceptionnel s’est répété deux fois. Il est difficile de dire quelle était la raison de toute cette activité de surface. Peut-être était-ce une stratégie de chasse? Ou bien une façon de communiquer avec ses camarades? Une chose est certaine, je garderai l’œil bien ouvert et mon appareil photo sous la main lors des prochaines semaines!

     

    Jaclyn G. Fl.

     

    Jaclyn Aubin s’est jointe à l’équipe du GREMM cette année. Dans le cadre du programme de recensement photographique des grands rorquals du parc marin, elle recueille photos et données à bord des bateaux d’excursion. Elle partage aussi ces informations avec l’équipe de rédaction de Baleines en direct.