Des bélugas ont été aperçus dans l’estuaire, depuis les deux côtés de la rive. Rorquals à bosse, petits rorquals et phoques étaient aussi de la partie. Ce sont cependant les oiseaux migrateurs qui volent un peu la vedette aux mammifères marins dans la dernière semaine. En marchant au bord de l’eau, difficile de ne pas laisser son regard s’accrocher aux multiples battements d’ailes colorées!

Le seul cétacé résident à l’année dans le Saint-Laurent migre au printemps et à l’automne dans son aire de distribution. Comme chaque année, à la fin avril, une résidente de Rivière-Ouelle observe depuis le quai des bélugas nager. Elle prend quelques clichés et note des marques sur la crête dorsale de l’un deux. Pourraient-elles servir à l’identifier?

La présence de marques naturelles comme la pigmentation, la coloration ou la présence de cicatrices sont effectivement très utiles à l’identification des individus. Il y avait aussi plusieurs autres bélugas. « Un jeune encore gris l’accompagnait, explique-t-elle. Au moins quatre autres bélugas faisaient aussi partie du groupe, dont une autre femelle avec un jeune. » Pour reconnaître les bélugas, les équipes du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins prennent cependant des photos dans un angle particulier. Les photos sont analysées avec soin, comparées avec celles de plusieurs individus et appariées selon des critères rigoureux!

La présence de quelques bélugas a aussi été signalée à Rivière-au-Renard. Un assistant de recherche qui accompagnait un bateau de Pêches et Océans Canada a aussi vu plusieurs baleines blanches lors d’une journée sur le terrain : « ‘était pour la plupart des petits groupes solo ou en paire (max 5 de mémoire) très étalés, des animaux qui plongeaient longtemps et pas beaucoup de ventilation entre les plongées. […] » Sur la rive nord du fleuve, une observatrice a repéré un gros béluga qui nageait dans l’embouchure dimanche dernier, tandis qu’une douzaine d’individus était dénombrée devant Pointe-Noire la même journée.

De petit à grand rorqual

Du côté de Franquelin, ce sont deux rorquals à bosse et deux petits rorquals qui circulent. Un grand souffle au large est un peu mystérieux, mais pas d’autres signes de rorqual commun ou bleu pour la semaine. Vers Sept-Îles, deux phoques communs faisaient la « banane » sur les rochers dans la baie.

C’est en face d’Essipit qu’une passionnée des mammifères marins repère un petit rorqual. Dans le secteur, un photographe et naturaliste a la chance de voir un rorqual à bosse. Il l’observe pour une première fois depuis le quai des Bergeronnes se dirigeant le long de la côte vers le Nord-Est. Prenant une chance, il se déplace donc du côté du cap de Bon-Désir afin de voir si la baleine s’y est dirigée. « Pari réussi, partage-t-il. Puisqu’après 1h15 après l’observation initiale, voici cet individu qui souffle puis sonde juste devant moi… Je peux prendre ces photos rêvées, car ce sont bien mes premières de rorqual à bosse pour 2024! […] »

Migration des oiseaux

Aux abords du Saint-Laurent, la diversité des oiseaux marins se multiplie. Eiders à duvet, macreuses, hareldes kakawis et bernaches cravants habitent les écosystèmes côtiers. Devant le Centre d’interprétation des mammifères marins à Tadoussac, ce sont plusieurs plectrophanes des neiges, une espèce qui niche en Arctique l’été, qui sont aperçus.

L’observatoire d’oiseaux de Tadoussac lance même une alerte amicale aux ornithologues sur leurs réseaux sociaux. Les oiseaux du Québec, qu’il s’agisse de bruants, de roitelets, de merles ou d’ictéridés, pourraient être observés en grand nombre. Les conditions météo pourraient même entrainer des déplacements importants. « Mais ce qui pourrait être encore plus exceptionnel, c’est la dépression attendue au petit matin, avec des vents nord-ouest, une baisse des températures, ainsi que des précipitations sur la Côte-Nord. Ce sont les conditions idéales pour une migration inverse! » L’équipe documente les migrations de plus d’une centaine d’espèces  depuis 1993 grâce à des relevés visuels.

Merci aux collaborateurs et collaboratrices!

Merci aux observateurs et observatrices qui partagent avec nous leur amour pour les mammifères marins! Vos rencontres avec les cétacés et les pinnipèdes sont toujours un plaisir à lire et à découvrir.

Ce sont vos yeux, sur l’eau ou depuis la berge, qui permettent à cette rubrique de voir le jour.

Claude Auchu
Odélie Brouillette
Patrice Corbeil
Laetitia Desbordes
Véronique Gélinas
Diane Ostiguy
Mathieu Marzelière
Renaud Pintiaux
Pascal Pitre
Andréanne Sylvain
Marielle Vanasse

Et à tous les autres!

Merci aussi aux équipes qui partagent leurs observations :
Station de recherche des Îles Mingan (MICS)
Réseau d’observation des mammifères marins (ROMM)
Réseau québécois d’urgence pour les mammifères marins (RQUMM)
Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM)

Vous souhaitez vous aussi partager vos observations?

Vous avez observé des mammifères marins dans le fleuve Saint-Laurent? Qu’il s’agisse d’un souffle au large ou de quelques phoques, écrivez-nous et envoyez-nous vos photos à [email protected]!

Observations de la semaine - 25/4/2024

Andréanne Forest

Andréanne Forest est rédactrice en chef de Baleines en direct depuis mai 2022. Après des études en environnement et en biologie, elle se tourne vers la communication scientifique dans l’objectif de rendre la science à la fois accessible et amusante. Andréanne souhaite mettre en lumière la démarche d’acquisition de connaissance tout en transmettant le désir d’apprendre.

Articles recommandés

Les pieds sur terre, les yeux vers le large

Le blanc des bélugas réfléchit les rayons du soleil dans l’estuaire, les petits rorquals abondent, le rorqual à bosse Irisept…

|Observations de la semaine 13/6/2024

En prendre plein les fanons

Qu’elles mangent du krill, du poisson ou des invertébrés, les baleines viennent s’alimenter dans l’immense buffet que constitue le Saint-Laurent.…

|Observations de la semaine 7/6/2024

Le retour d’une vedette : Tic Tac Toe est dans l’estuaire

Le rorqual à bosse Tic Tac Toe a été observé dans le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent pour la première fois…

|Observations de la semaine 30/5/2024