Les cachalots sont-ils encore chassés? Non, pas pour la chasse commerciale. Restent la chasse traditionnelle pratiquée par les habitants de l’île Lembata en Indonésie et la chasse dite scientifique japonaise qui prévoit la prise de dix cachalots annuellement dans le Pacifique Nord. Mais les cachalots ont été chassés pendant plusieurs siècles et dans le monde entier.

Des gravures et des ossements témoignent que les Norvégiens, les Inuits et les Amérindiens chassaient les grands cétacés plus de 1000 ans av. J.-C. Au XIIIe siècle, des récits relatent que les peuples scandinaves chassaient le cachalot dans les mers froides de l’Islande.

Des populations indonésiennes chassent le cachalot depuis les années 1640. Leurs chasseurs utilisent encore les méthode traditionnelles: ils se propulsent dans les airs et utilisent leur force et leur poids pour frapper l’animal avec un harpon; découvrez leur technique. Environ 30 à 50 cachalots sont tués en Indonésie annuellement.

La chasse commerciale au cachalot a commencé vers 1740 en Nouvelle-Angleterre. On découvrait alors que l’huile de cachalot était d’une qualité exceptionnelle, supérieure à celle obtenue avec la chasse aux baleines noires. De 1770 à 1775, les ports du Massachusetts, de New York, du Connecticut et du Rhode Island produisaient environ 45 000 barils d’huile de cachalot par an. Emboîtant le pas aux Américains, les Britanniques et les Français se sont aussi lancés dans cette chasse. Ils partaient pour plusieurs mois, voire jusqu’à un an, dans l’Atlantique, le Pacifique et l’océan Indien. La chasse était risquée mais lucrative. L’huile du spermaceti servait à l’éclairage des grandes villes et à la lubrification des machines de la révolution industrielle. Vers les années 1880, avec l’arrivée de nouveaux produits, comme le pétrole, la chasse au cachalot a connu une baisse importante.

Après la Seconde Guerre mondiale, la chasse aux baleines reprend de plus belle. Les produits sont utilisés pour l’alimentation, la machinerie, les cosmétiques et l’agriculture. Les grands rorquals sont particulièrement visés. Toutefois, avec le déclin de leurs populations, les cachalots deviennent de plus en plus recherchés. Les navires sont puissants et rapides. La chasse industrielle du XXe siècle, qui a vidé les océans de leurs baleines , a tué plus de 600 000 cachalots.

Pour en savoir plus:
Sur la chasse à la baleine
Sur le cachalot

Les baleines en questions - 15/4/2015

Marie-Sophie Giroux

Marie-Sophie Giroux s’est jointe au GREMM en 2005 et y a travaillé jusqu’en 2018. Elle détient un baccalauréat en biologie marine et un diplôme en Éco-conseil. Chef naturaliste, elle supervise et coordonne l’équipe qui travaille au Centre d’interprétation des mammifères marins et rédige pour Baleines en direct et Portrait de baleines. Aux visiteurs du CIMM ou aux lecteurs, elle adore « raconter des histoires de baleines ».

Articles recommandés

Pourquoi donner un prix à une baleine?

Quelle est la valeur d’une baleine? Selon une étude réalisée par le Fonds Monétaire International (FMI) en 2019, une grande…

|Les baleines en questions 23/11/2021

Les baleines peuvent-elles être albinos?

Ils se distinguent de leurs congénères par leur blancheur hors du commun. On les appelle des albinos. Tout comme les…

|Les baleines en questions 17/11/2021

Pourquoi les rorquals communs sont-ils si rapides?

Surnommé le lévrier des mers, le rorqual commun est le plus rapide des grands rorquals qui fréquentent le Saint-Laurent. Sa…

|Les baleines en questions 3/11/2021