René Roy est un cétologue amateur, passionné de la mer et des baleines, résidant à Pointe-au-Père, dans le Bas-Saint-Laurent. Depuis plusieurs années, il entreprend des expéditions de photo-identification pour le compte de la Station de recherche des îles Mingan (MICS), principalement en Gaspésie. Il est également bénévole pour le Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins.

Les premiers jours de septembre ont été particulièrement favorables à l’observation des baleines dans l’estuaire. Les conditions météo nous ont permis de sortir régulièrement.

Le 5 septembre, je traverse l’estuaire pour me rendre dans le secteur entre Forestville et Longue-Rive pour une expédition photo. J’observe un petit rorqual en alimentation de surface et le rorqual bleu B403 qui ne semble pas avoir fréquenté l’estuaire auparavant selon les données du MICS. Il s’agit d’une maigre récolte de photos pour la journée, compte tenu du long trajet parcouru, environ 68 milles nautiques.

Migration de squelettes de baleines vers Tadoussac

Vendredi 15 mai, 9h30. Chaussures aux pieds et sac à l'épaule, j'attends impatiemment l'appel qui donnera le coup d'envoi de…

|Carnet de terrain 25/6/2020

L’aube d’une saison prometteuse

Il y a quelques jours, je suis sorti au large de Matane avec un ami. Entre Grosse-Roches et Les Méchins,…

|Carnet de terrain 27/5/2020

Océans silencieux : est-ce que la crise de la COVID-19 a réduit le bruit dans l’habitat des baleines?

Par Valeria Vergara, chercheuse au programme de conservation des mammifères marins d’Ocean Wise. Texte traduit par Marie-Ève Muller. Pour lire le…

|Carnet de terrain 16/4/2020