Ce 29 mai en matinée, nous observons cinq rorquals communs au large, entre Tadoussac et Les Bergeronnes. Leurs souffles immenses demeurent longtemps dans les airs et le calme des eaux est brisé brièvement par l’apparition en surface de ces êtres tellement puissants.

Au moins dix petits rorquals sont repérés ce même matin avec, notamment, un individu en alimentation de surface (voir photos), la tête hors de l’eau. Quelle énergie!

À noter, toujours, de nombreux groupes de bélugas dans l’embouchure du Saguenay et, au large, quelques phoques gris et une mouvée de phoques du Groenland.

Alors que les hareldes kakawis sont moins nombreux de jour en jour, les sternes continuent de faire le spectacle au large! Plusieurs nuées de sternes sont à la recherche de nourriture, mais il y a aussi des oiseaux posés, comme à leur habitude, sur des bouées ou sur des bouts de bois dérivant au large après les grandes marées.

Mais voici le fait marquant du jour et un grand moment pour les passionnés d’oiseaux de mer comme moi: cette présence remarquable des labbes! Hier matin, j’ai pu observer pas moins de douze labbes parasites, un labbe pomarin et deux labbes à longue queue. Ces oiseaux fascinants ne sont que de passage dans l’estuaire et leur présence coïncide avec celle des sternes et des mouettes de Bonaparte, puisque les labbes harcèlent celles-ci jusqu’à ce qu’elles rejettent ou régurgitent les poissons fraichement capturés!

Quelle chance d’observer et de photographier cet oiseau rare, un labbe à longue queue, posé sur l’eau puis en vol juste devant notre embarcation!

Voici les photos du jour!

[metaslider id=19199]

4417_112829709745_3688559_n_modifié-1-e1432474398285Assistant de recherche au GREMM de 2003 à 2009 et de 2012 à 2014, Renaud Pintiaux est un observateur et un photographe passionné. Hiver comme été, de la rive ou en bateau, il saisit toutes les occasions de rencontrer les mammifères marins et les oiseaux du parc marin du Saguenay-Saint-Laurent.

Carnet de terrain - 1/6/2016

Renaud Pintiaux

Assistant de recherche au GREMM de 2003 à 2009 et de 2012 à 2014, Renaud Pintiaux est un observateur et un photographe passionné. Hiver comme été, de la rive ou en bateau, il saisit toutes les occasions de rencontrer les mammifères marins et les oiseaux du parc marin du Saguenay-Saint-Laurent.



Articles recommandés

Que fait le GREMM en hiver? (2/2)

[Suite de l’article Que fait le GREMM en hiver? (½)] Chaque hiver, lorsque les baleines quittent l'estuaire, vous êtes nombreux…

|Carnet de terrain 25/4/2022

Les belles arrivées printannières

Chaque année, quand débute le mois d’avril en Haute-Côte-Nord, un émoi indescriptible commence à couler dans les veines des passionné(e)s,…

|Carnet de terrain 20/4/2022

Que fait le GREMM en hiver? (1/2 )

Lorsque l’automne arrive et que les baleines quittent l’estuaire du Saint-Laurent pour l’hiver, le GREMM range ses bateaux et ferme…

|Carnet de terrain 13/4/2022