Capturer la magie pour mieux la comprendre et mieux la protéger!

  • Le rorqual à bosse Tic Tac Toe se reconnait grâce au « X » sur le lobe droit de sa queue. La présence de marques distinctives, comme celle-ci, permet l’identification des individus qui fréquentent l’estuaire. © GREMM
    16 / 07 / 2018 Par Collaboration spéciale - / /

    Biologiste et citadine, je découvre depuis un mois l’estuaire maritime de la région de Tadoussac-Bergeronnes-Escoumins. J’ai le bonheur d’être assistante de recherche pour le GREMM pour la période estivale 2018 et d’être sur le fleuve chaque jour à bord des zodiacs des compagnies d’excursions aux baleines membres de l’Alliance Éco-Baleine.

    Mon mandat consiste à photographier les rorquals communs, rorquals à bosses et rorquals bleus afin d’en poursuivre  le recensement annuel pour la  34e année et ainsi mieux comprendre les populations de ces grands migrateurs lors de leur présence dans l’aire d’alimentation qu’est le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent.

    Le rorqual à bosse sort la queue hors de l’eau à chaque plongée. Facile à identifier, il est le cétacé le mieux connu des chercheurs, notamment pour ses habitudes migratoires. © GREMM

    Chaque sortie en mer est unique et me permet de faire des rencontres inoubliables. Je découvre les multiples facettes de cet écosystème aquatique changeant au gré des courants, marées et vents. Je m’émerveille de côtoyer ces immenses mammifères, d’entendre leur souffle, d’observer leur apparition à la surface le temps d’une respiration alors qu’ils se déplacent, s’alimentent en surface ou se reposent en flottant calmement. Chaque nouvelle croisière me permet de reconnaitre les individus familiers des chercheurs, des naturalistes et capitaines.

    Alors, j’essaie dans chaque photo de capturer  cette magie, tout en priorisant les prises de vue qui mettent en relief les caractéristiques spécifiques des nageoires dorsales et caudales ou des patrons de coloration unique à chaque individu, afin de permettre la photo-identification par les équipes de recherche.

    Durant les dernières semaines, j’ai découvert les petits rorquals, assisté au retour de deux rorquals communs observés fréquemment ensemble soit Ti-Croche (Bp955) et Bp918. Et le 10 juillet dernier, j’ai été témoin du retour de Mme Tic Tac Toe, une rorqual à bosse femelle qui fréquente annuellement l’estuaire depuis 1999. J’ai eu la chance de l’admirer et de la photographier! Moment magique que je souhaite à tous de vivre!

    Le rorqual commun Bp918 a été vu en mai et en juin 2018 dans l’estuaire en compagnie de « Ti-Croche » (à droite sur la photo). On le reconnait grâce à sa nageoire dorsale tronquée à l’extrémité en une ligne droite. © GREMM


    Diane Bureau s’est jointe à l’équipe du GREMM en 2018. Dans le cadre du programme de recensement photographique des grands rorquals du parc marin, elle recueille photos et données à bord des bateaux d’excursion. Elle partage aussi ces informations avec l’équipe de rédaction de Baleines en direct.