Buffet à volonté!

  • Blizzard
    © GREMM
    23 / 07 / 2014 Par Camille Sauvageau

    Camille Sauvageau, jeune étudiante passionnée pour le Saint-Laurent et ses baleines, s’est jointe à l’équipe du GREMM cette année. Dans le cadre du programme de recensement photographique des grands rorquals du parc marin, elle recueille photos et données à bord des bateaux d’excursion. Elle partage aussi ces informations avec l’équipe de rédaction de Portraits de baleines.

    Le 21 juillet au matin, au large du cap Granite, je suis témoin d’un festin. Tous sont au rendez-vous sur une mer d’huile: une dizaine de petits rorquals, des phoques gris, deux rorquals communs et même Blizzard, un rorqual à bosse. Ils sont rassemblés dans un périmètre assez restreint, environ deux ou trois kilomètres. Ils s’alimentent en surface, ce qui me permet de faire de très belles observations! Je vois leur tête lorsqu’ils engouffrent des litres d’eau et de nourriture. Une fois de plus, je constate que l’estuaire est un véritable garde-manger pour les baleines.

    En après-midi, j’observe, encore une fois, une grande diversité de baleines. Par contre, elles sont plus dispersées. Sur le chemin du retour, alors que je range mon matériel, je suis surprise par Blizzard, au large des dunes de Tadoussac. Je l’a reconnais très rapidement, avec sa queue presque entièrement blanche, qui lui vaut le surnom de Blanche-Neige auprès des capitaines et des naturalistes.