Avez-vous tendance à porter votre bébé du côté gauche? Et votre enfant a-t-il tendance à se positionner de façon à ce que vous soyez à sa gauche lorsqu’il se déplace? Si oui, vous n’êtes pas les seuls: les mères et les bébés de plusieurs espèces de mammifères marins, tout comme les humains, ont tendance à se positionner ainsi! Ce positionnement favoriserait non seulement l’attachement mère-enfant, mais augmenterait aussi les chances de survie des jeunes mammifères sauvages.

Dans une étude publiée ce mois-ci dans la revue scientifique Nature Ecology and Evolution, les chercheurs ont examiné le positionnement mère-enfant chez onze espèces de mammifères sauvages dans différentes parties du monde, dont quatre espèces de mammifères marins: le morse, le béluga, l’épaulard et la baleine franche australe.

Chaque fois qu’un bébé s’approchait de sa mère par-derrière, les chercheurs ont noté si celui-ci se positionnait du côté gauche ou droit de sa mère. Ils ont enregistré près de 11 000 choix de positions pour 175 couples mère-enfant. Les bébés de toutes les espèces étudiées avaient tendance — environ trois fois sur quatre — à se positionner du côté droit de leur mère (de sorte que leur mère soit à leur gauche). Ces observations concordent avec une étude récente chez l’humain, démontrant que les enfants approchent le plus souvent les adultes de manière à ce que ces derniers soient à leur gauche.

Les chercheurs ont aussi constaté que les bébés mammifères qui gardent leur mère à leur gauche arrivent mieux à la suivre et augmentent ainsi leurs chances de survie. Entre autres, lorsque les bébés baleines se déplacent avec leur mère à leur gauche, ils ont plus de facilité à maintenir le lien avec elle en se frottant contre son corps et risquent moins d’être accidentellement laissés derrière.

Cependant, si une menace émerge, les positions tendent à s’inverser. Bien que les bébés se positionnent plus souvent à droite de leur mère (de façon à ce que la mère soit à leur gauche) en situation normale, lors de situations de stress, par exemple en présence d’un prédateur, les mères préfèrent positionner leur bébé du côté gauche.

Pourquoi ces préférences de positionnement? Il semblerait que ce soit lié aux différents rôles des hémisphères cérébraux. L’information provenant de l’œil gauche est analysée par l’hémisphère cérébral droit qui, chez les mammifères, est aussi responsable du traitement des signaux sociaux et du développement des relations entre individus. Regarder mère ou enfant de cet œil pourrait donc favoriser les interactions et l’attachement mère-enfant et optimiser la surveillance maternelle.

Actualité - 24/1/2017

Béatrice Riché

Après plusieurs années à l’étranger, à travailler sur la conservation des ressources naturelles, les espèces en péril et les changements climatiques, Béatrice Riché est de retour sur les rives du Saint-Laurent, qu’elle arpente tous les jours. Rédactrice pour le GREMM de 2016 à 2018, elle écrit des histoires de baleines, inspirée par tout ce qui se passe ici et ailleurs.

Articles recommandés

Le projet « Fenêtre sur les bélugas » reçoit une aide de 600 000$ du gouvernement du Québec

Le lundi 15 novembre 2021 à 14h30, se tenait à Cacouna une conférence de presse soulignant le soutien financier du…

|Actualité 12/11/2021

Les baleines noires de l’Atlantique Nord, ces réfugiées climatiques

Les baleines noires de l’Atlantique Nord, qui ne comptent plus qu’environ 350 individus sur la planète, se trouvent présentement en…

|Actualité 8/11/2021

Le menu des rorquals communs change avec le climat

Capables de chasser et de se nourrir d’un nombre varié de proies allant du zooplancton aux poissons, les rorquals communs…

|Actualité 1/11/2021