Avec les bélugas: semaine du 11 juillet 2016

  • © GREMM
    Un béluga nouveau-né vient respirer en surface / A newborn beluga comes to the surface to breathe © GREMM
    22 / 07 / 2016 Par Équipe du Bleuvet -

    Le début de la saison des naissances

    Chez les bélugas, la période de mise bas a lieu entre juin et septembre. C’est donc sans surprise que nous avons fait nos premières observations de veaux cette semaine. Ces animaux sont probablement âgés de quelques jours ou quelques semaines au plus et sont facilement identifiables à leur façon maladroite de venir respirer en surface, ainsi qu’aux plis fœtaux visibles sur leur corps.

    Au large de Baie-des-Rochers, nous trouvons un tout petit troupeau avec un animal blanc accompagné d’un veau ainsi que d’un jeune gris. Nous remarquons assez vite que le nouveau-né est toujours collé contre le blanc, et ce à chaque séquence de ventilation, ce qui nous laisse présumer qu’il s’agit de sa mère. Nous avons pu l’observer pendant un peu plus d’une heure et à quelques reprises le nouveau-né était seul en surface pendant quelques minutes sans les autres animaux du groupe. Pas de panique, sa mère ne l’a pas abandonné!

    On observe souvent ce type de scène, où le veau, étant physiquement plus faible que les jeunes gris ou les adultes, est incapable de les suivre pour des plongées prolongées. C’est d’ailleurs, croyons-nous, pourquoi nous voyons régulièrement les nouveau-nés avec d’autres bélugas que leur mère… des gardiennes peut-être!

    Cliquez sur la carte pour naviguer avec le Bleuvet et découvrez les meilleurs moments de la semaine!

    IDENTIFICATIONS DE LA SEMAINE

    Pacalou — adoptée en 2006 par Pascale Cauchi,
    Yogi — adoptée en 1988 par Bell Canada,
    Bélibec — adoptée en 2014 par la ville de Québec,
    Blanche — adoptée en 2014 par la Municipalité de Tadoussac,

    et DL90108.

    La liste complète des bélugas identifiés nécessite un travail d’appariement minutieux qui sera poursuivi après la saison de terrain.

    BLV120820_1123Le Bleuvet est le bateau de recherche du GREMM et de l’Institut national d’écotoxicologie du Saint-Laurent dédié au programme de recherche sur les bélugas du Saint-Laurent. Son équipe, dirigée par Robert Michaud, directeur scientifique du GREMM, est composée de Michel Moisan, Tim Perrero et Simon Moisan.