Albert

- Canadian Pacific Hotels, Alberta Region, CP Regions
  • No d'identification : DL0191
  • Sexe : Mâle
  • Naissance : Avant 1978
  • Connu depuis : 1990
  • Adopté depuis : 1998
0191_D_BL92-053-44-1
0191_D_BLV010830_0022_0
0191_D_BLV100930_1077_0
0191_G_BL91-044-34-1
0191_G_BLV010830_0013_0
0191_G_BLV070806_1279_0

Portrait

Nous pouvons reconnaitre Albert grâce une petite cicatrice ronde sur son flanc gauche. Toutefois les nombreuses encoches de sa crête dorsale permettent de l’identifier à elles seules.

Lors de notre première rencontre en 1990, Albert était entièrement blanc. Il serait donc né avant 1978.

Albert est habituellement observé dans le Saguenay et son embouchure; il fait partie de l’un des deux réseaux de mâles qui fréquentent ce secteur.

Il était une fois…

Au début des années 2000, Albert se trouvait dans l’un des groupes de bélugas du Saint-Laurent les mieux connus de notre équipe. Nous l’avons dénommé La bande du Saguenay. Il existe deux réseaux de mâles qui fréquentent le fjord du Saguenay, son embouchure ainsi qu’une partie de l’estuaire jusqu’aux Escoumins. À l’intérieur de ces réseaux, les mâles forment des bandes de compagnons stables. Ces associations s’établissent progressivement et pourraient jouer un rôle dans la vie reproductive des bélugas.

La bande du Saguenay est particulière pour plusieurs raisons. Elle est constituée d’individus adultes, tous présumés mâles et bien identifiés. Certains de ces bélugas sont observés depuis une vingtaine d’années. Autrefois, ce groupe semblait être le plus stable de tous les groupes connus du point de vue de la composition de ses membres et des sites fréquentés. Toutefois, à l’heure actuelle, plusieurs membres ce groupe sont disparus ou ont été retrouvés morts. La poursuite de nos travaux de recherche devrait nous permettre de répondre à quelques-unes de ces questions, pour mieux comprendre et ainsi mieux protéger cette population en péril.

Observé(e) régulièrement avec:

Historique des observations de Albert

Dernières nouvelles

  • 30 SEPTEMBRE 2010

    Le 30 septembre 2010, Albert se trouve au cœur d’un troupeau de bélugas qui voyagent à grande vitesse tous collés les uns contre les autres, dans le secteur de l’anse à la Boule dans le Saguenay. Puis, de jeunes gris viennent étudier notre bateau de recherche. Curieux de nature, ces jeunes nous empêchent de poursuivre notre travail. Twik et Trèfle se font reconnaitre au travers d’adultes et de jeunes. En fin de matinée, on tente de prélever une biopsie sur Trèfle, mais la carabine fait défaut et son comportement est difficile à lire. On quitte le troupeau, qui commence à se dissocier, dans le secteur des traversiers sous une fine pluie

    Mise à jour : 10 novembre 2017

     

Le parrain