Un ballet de petits rorquals, phoques gris et de mouettes tridactyles… par Renaud Pintiaux

  • © Renaud Pintiaux
    14 / 09 / 2015 Par Renaud Pintiaux

    Ce matin, le 10 septembre, le calme semble régner au large de Tadoussac. Ce n’est qu’une illusion.

    Un peu à l’ouest du phare du haut-fond Prince, c’est l’afflux de prédateurs. Plus de 200 phoques gris, une dizaine de petits rorquals et des mouettes tridactyles, des centaines, s’y trouvent. La raison de ce regroupement: l’abondance de proies, plus précisément celle de petits poissons qui vivent en banc. Les petits rorquals s’alimentent sous la surface de l’eau. Les phoques gris rôdent tout près. Les mouettes tridactyles effectuent des piqués dans l’eau et ce sont elles qui nous indiquent que les proies sont des petits poissons, peut-être du lançon, lorsqu’elles les ramènent à la surface dans leur bec.

     

    Impressionnant de voir tous ces prédateurs se côtoyer les uns les autres, avec, tous, le même objectif: manger.

     

    Photos: © Renaud Pintiaux

    4417_112829709745_3688559_n_modifié-1-e1432474398285Assistant de recherche au GREMM de 2003 à 2009 et de 2012 à 2014, Renaud Pintiaux  est un observateur et un photographe passionné. Hiver comme été, de la rive ou en bateau, il saisit toutes les occasions de rencontrer les mammifères marins et les oiseaux du parc marin du Saguenay-Saint-Laurent.