Trois nouveaux squelettes dans un Centre d’interprétation des mammifères marins agrandi

  • © GREMM
    27 / 06 / 2019 Par Marie-Ève Muller

    C’est officiel! Le Centre d’interprétation des mammifères marins (CIMM) à Tadoussac sera agrandi pour accueillir trois nouveaux squelettes et renouveler son exposition permanente. L’inauguration est prévue pour 2020, année du 35anniversaire du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM), qui gère le Centre d’interprétation.

    «Depuis 1991, nous avons rempli notre Centre d’interprétation de nos connaissances scientifiques acquises sur le terrain et de squelettes de baleines récupérées sur nos berges. Peu à peu, le Centre est devenu la maison des géants. Mais les voilà à l’étroit, il faut agrandir pour accueillir de nouveaux géants!», explique Patrice Corbeil, vice-président du GREMM et directeur du Centre d’interprétation des mammifères marins.

    Le Centre d’interprétation des mammifères marins à Tadoussac sera agrandi. © GREMM

    Le Centre verra ainsi sa salle d’exposition agrandie pour accueillir trois squelettes colossaux : un rorqual à bosse juvénile, un rorqual commun et une baleine noire de l’Atlantique Nord. Ces trois baleines ont terminé le cours de leur vie sur les rives du Saint-Laurent et ont été récupérées par notre équipe. Les trois espèces viennent compléter la collection de squelettes exposés et entiers, la plus impressionnante du Canada. Elle représente la diversité des cétacés qui visitent le Saint-Laurent.

    Ce projet colossal nécessite des investissements importants. Rémi Massé, le secrétaire parlementaire du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, a annoncé en conférence de presse une contribution de plus de 730 000$ pour le projet. «La vision de l’équipe est emballante, leur passion, contagieuse, et leurs projets sont porteurs pour le village de Tadoussac. Par cet appui, le gouvernement du Canada réitère son engagement à promouvoir les régions touristiques du Québec, ce qui a un impact positif sur l’économie d’ici», a-t-il déclaré.

    Le directeur de Tourisme Côte-Nord, Mario Leblanc, a aussi annoncé une contribution de 50 000$ pour participer au financement de l’agrandissement.

    L’exposition permanente sera également bonifiée avec l’agrandissement. «L’exposition renouvelée arrive à point. Nous avons de grands défis de cohabitation avec les baleines, notamment avec l’augmentation du trafic maritime. Notre Centre d’interprétation des mammifères marins permet de découvrir à quel point les baleines sont fascinantes et toute l’importance de les protéger», ajoute Robert Michaud, président et directeur scientifique du GREMM.

    Pour terminer le financement de ce projet d’envergure, le GREMM doit encore trouver 200 000$. «Aidez-nous à sortir les squelettes du placard!», lance Patrice Corbeil. «Pour un don de 1000$, nous afficherons le nom des contributeurs ou un court message sur une plaque installée sur le rorqual bleu en pavé grandeur nature qui mène au Centre d’interprétation.» D’autres outils de financement seront annoncés sous peu. Vous pouvez faire un don dès maintenant en ligne, par chèque ou par carte de crédit au téléphone.