Les grands rorquals se font attendre… par René Roy

  • Un petit rorqual observé au large de la pointe des Monts. © René Roy
    15 / 05 / 2019 Par René Roy -

    Ça y est, j’ai recommencé ma saison de photo-identification des grands rorquals pour la Station de recherche des iles Mingan (MICS). Il semble bien que les grands rorquals ne soient pas encore au rendez-vous à la porte de l’estuaire. J’ai fait deux grands tours le jeudi 9 mai (77 milles) et le lundi 13 mai (83 milles) par une température froide, sur une mer calme et accompagné d’une belle lumière.

    Sorti de Matane, j’ai longé la côte, à environ 8 milles au large, vers l’est jusqu’à Grosses-Roches pour ensuite mettre le cap sur la pointe des Monts, Côte-Nord. Après m’être arrêté en face du phare pendant plusieurs minutes, j’ai longé la côte nord vers l’ouest jusqu’à Franquelin, pour ensuite revenir au sud vers Matane. Mes seules observations de mammifères marins sont quatre petits rorquals qui s’alimentaient ensemble au large de la pointe des Monts et quelques marsouins sur mon parcours. Il y avait par contre beaucoup d’oiseaux marins en migration, particulièrement des plongeons catmarins, des huards et des hareldes kakawis. Le résultat en photo est superbe.

    © René Roy

    Sur le même parcours, le 9 mai l’an passé, je n’avais rien observé. Mais le 19 mai, j’avais rencontré six rorquals bleus et une vingtaine de globicéphales. En 2017, j’étais sorti dans ce même secteur le 5 mai et j’avais observé 4 rorquals bleus et 2 rorquals communs. Les années se suivent, mais ne se ressemblent pas!

    Je vais laisser quelques jours passer avant la prochaine sortie, qui sait, peut-être les grands rorquals arriveront-ils entretemps?

     


    René Roy est un cétologue amateur, passionné de la mer et des baleines, résidant à Pointe-au-Père, dans le Bas-Saint-Laurent. Depuis plusieurs années, il entreprend des expéditions de photo-identification pour le compte de la Station de recherche des îles Mingan (MICS), principalement en Gaspésie. Il est également bénévole pour le Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins.