Les bélugas à vol d’oiseau

  • © GREMM
    20 / 03 / 2015 Par Marie-Sophie Giroux

    L’équipe de Pêches et Océans Canada, menée par le biologiste Jean-François Gosselin, réalisera dans les prochains jours des inventaires aériens de la population de bélugas du Saint-Laurent. Peut-être verrez-vous ce petit avion passer au-dessus de l’estuaire? L’avion survole à basse altitude (1000 pieds) le territoire des bélugas en suivant des parcours précis. L’objectif est d’estimer la distribution des bélugas en dehors de l’été. Les facteurs, tels la disponibilité des proies et le couvert de glace, sont considérés. Trois périodes de relevés ont été prévues. D’abord la fin novembre-début décembre, juste avant la formation de la glace, mais après la migration de certaines proies comme le hareng. Puis, au mois de mars lorsque la glace est encore bien présente. Finalement, la fin avril-début mai, au moment où se déroule la fraie du capelan et l’arrivée du hareng.

    Pour en savoir plus sur la technique d’inventaire aérien.