L’arrivée de Tic Tac Toe et une dizaine de rorquals communs au large de Tadoussac… par Renaud Pintiaux

  • Tic Tac Toe visite le parc marin pratiquement chaque année depuis 1999. © Renaud Pintiaux
    18 / 06 / 2019 Par Renaud Pintiaux

    Depuis mon dernier carnet de terrain, plusieurs évènements marquants se sont déroulés dans l’estuaire.

    Avant tout, il faut souligner l’arrivée progressive des rorquals communs au large de Tadoussac et des Bergeronnes, jusqu’à un total d’une dizaine d’individus dénombrés à la mi-juin.

    Je prends de nombreuses photos de ces rorquals communs et sans aucun doute les chercheurs du GREMM, lorsqu’ils ne sont pas sur le terrain, pourront en identifier quelques-uns. À suivre…

    Ce 17 juin en matinée, deux plus petits souffles attirent notre attention! Ce sont bien deux rorquals à bosse évoluant ensemble au large, entre Tadoussac et Les Bergeronnes. Un des individus a une taille imposante et l’autre est de taille plus modeste.

    Les deux rorquals à bosse ont été repérés pour la première fois dimanche dans le secteur. © Renaud Pintiaux

    Le premier plonge et je reconnais les dessins sous la nageoire caudale : nous voici en présence de H509 Tic Tac Toe. Cette femelle est bien connue depuis… 1999 et c’était alors la première année de sa vie. Quelques secondes plus tard, le second rorqual à bosse plonge, je prends une photo de cette caudale bien sombre. Celle-là ne m’est pas familière. Elle sera identifiée par un collaborateur de la Station de recherche des iles Mingan (MICS) et rédacteur de carnet de terrain pour Baleines en direct, René Roy. Cette femelle connue depuis 2007 s’appelle H710 «Snowball».

    H710 Snowball © Renaud Pintiaux

    À quelques reprises, Tic Tac Toe va lever son immense nageoire pectorale dans les airs et la claquer avec force sur la surface de l’eau. On voit alors un bout de sa queue émerger. Spectacle impressionnant!

    Tic Tac Toe a claqué sa nageoire pectorale à la surface à plusieurs reprises. © Renaud Pintiaux

    Nous rencontrons aussi ces derniers jours plusieurs petits rorquals ici et là et quelques groupes de bélugas dans l’embouchure du Saguenay. Ce 17 juin au matin, un béluga solitaire errait dans la baie de Tadoussac, assez proche du quai. J’ai pu reconnaitre Yogi, une autre vedette du Saint-Laurent, une femelle connue depuis bien longtemps… 1986!

    En ce qui concerne les oiseaux, le fait marquant du moment: la naissance des bébés eiders à duvet! De grandes crèches sont visibles notamment près du quai de Baie-Sainte-Catherine. Parmi les mâles eiders  présents sur ce site, une belle surprise et un pur bonheur pour les passionnés d’oiseaux: deux mâles eiders à tête grise! L’eider à tête grise est un proche cousin de l’eider à duvet, mais bien moins fréquent chez nous!

    Allez, je retourne sur l’eau. À bientôt!


    Assistant de recherche au GREMM de 2003 à 2009 et de 2012 à 2014, Renaud Pintiaux est un observateur et un photographe passionné. Hiver comme été, de la rive ou en bateau, il saisit toutes les occasions de rencontrer les mammifères marins et les oiseaux du parc marin du Saguenay-Saint-Laurent.