Avec les bélugas: semaine du 26 septembre 2016

  • © GREMM
    10 / 10 / 2016 Par Équipe BED

    De curieux bélugas… et un rorqual à bosse

    Cette semaine, on reprend le travail régulier de photo-identification de nos bélugas du Saint-Laurent. Nous avons droit à quelques belles journées d’automne avec des conditions idylliques sur l’eau, pas de vent ni de vagues et une lumière incroyable. Nous sommes au large de Cacouna avec une quarantaine de bélugas. Cela fait maintenant 2 h que nous suivons ce troupeau quand soudainement un gros souffle non loin du bateau attire notre attention. La détonation est trop puissante pour être celle d’un petit rorqual. On regarde dans notre 6 h et on aperçoit la nageoire dorsale typique d’un rorqual à bosse.

    Notre première réaction est la surprise, car ce n’est pas un endroit habituellement fréquenté par cette espèce. En l’espace d’une dizaine de minutes, l’animal se retrouve dans notre troupeau de bélugas. Il est peu dynamique, se tourne sur les côtés et nous montre ses nageoires pectorales. D’après les premières observations, nous ignorons l’identité de cet animal. Les bélugas semblent être tout aussi curieux que nous. Pendant plusieurs ventilations, le rorqual à bosse brise la surface de l’eau à une trentaine de mètres d’un groupe de jeunes gris, qui semblent faire des incursions vers lui. Que se passe-t-il réellement en dessous de la surface de l’eau? Est-ce simplement de la curiosité ou l’interaction va-t-elle plus loin?

    Dans l’estuaire du Saint-Laurent, certaines espèces partagent le même territoire et sont parfois observées les unes près des autres dans les barres de courants, sans nécessairement se mélanger ou interagir. Mais des interactions entre différentes espèces de baleines ont parfois lieu. Notons entre autres le narval observé plusieurs fois cette année au sein d’un large groupe de bélugas. De plus, les dauphins à flancs blancs et les dauphins à nez blanc, présents l’été dans le Saint-Laurent, sont régulièrement associés à des rorquals communs et des rorquals à bosse, semblant profiter des manœuvres de rassemblement des rorquals pour attraper leurs proies. Et bien des interactions peuvent se produire sous l’eau, à l’abri de nos regards…

    Cliquez sur la carte pour naviguer avec le Bleuvet et découvrez les meilleurs moments de la semaine!

    IDENTIFICATIONS DE LA SEMAINE

    Blanche — adoptée en 2014 par la municipalité de Tadoussac,
    Athéna — adoptée collectivement depuis 2015,
    Blanchon— adoptée en 2016 par Yolande Simard Perrault,
    Aquabelle — adoptée en 2014 par l’Aquarium du Québec,

    et DL2227, DL1328 et DL9019

    La liste complète des bélugas identifiés nécessite un travail d’appariement minutieux qui sera poursuivi après la saison de terrain.

    BLV120820_1123Le Bleuvet est le bateau de recherche du GREMM et de l’Institut national d’écotoxicologie du Saint-Laurent dédié au programme de recherche sur les bélugas du Saint-Laurent. Son équipe, dirigée par Robert Michaud, directeur scientifique du GREMM, est composée de Michel Moisan, Tim Perrero et Simon Moisan.