9 AOÛT 2009

  • 09 / 08 / 2009 Par Équipe BED

    DL0248 se trouve dans un troupeau composé d’une trentaine de bélugas, essentiellement des jeunes gris, à l’embouchure du Saguenay. Nous les suivons de derrière, «à la queue» du troupeau. Il est difficile d’avancer, nous sommes en plein cœur d’une puissante barre de courant où il y a des vagues désordonnées et au-dessus de nous, volent plusieurs mouettes de Bonaparte.

    L’embouchure du Saguenay est une zone de rencontre! Les réseaux de mâles bélugas y croisent les réseaux de femelles avec les jeunes. De grands troupeaux s’y forment, de façon éphémère, en raison du nombre élevé de nourriture. C’est aussi le lieu de rencontre entre les eaux salées de l’estuaire maritime et les eaux saumâtres du Saguenay. La topographie, les courants, les marées et les caractéristiques des masses d’eau qui se rencontrent créent des conditions océanographiques très particulières qui piègent les proies attirant les mammifères marins et les oiseaux.