31 AOÛT 2018

  • 31 / 08 / 2018 Par Mélissa Tremblay

    L’excitation à bord de notre bateau de recherche, le Bleuvet, est palpable. Nous avons trouvé un troupeau réunissant environ 150 bélugas. Ces grandes réunions nous intriguent. Que font tous ces jeunes et ces adultes ensemble? Les 150 bélugas ne sont pas tous côte à côte : ils sont plutôt divisés en quatre à cinq groupes, tout de même assez rapprochés. Nous commençons à photographier les bélugas un à un, en essayant de prendre leur flanc gauche et leur flanc droit afin de les identifier individuellement. C’est là que nous observons Gaston, reconnaissable par ces deux cicatrices sur le flanc gauche.

    Décidément, ce rassemblement excite aussi les bélugas. À la surface, on observe des pectorales et des queues émerger de l’eau. Même que des taches roses contrastent sur les peaux blanches et le bleu de l’eau : des pénis! Mais à la fin aout, la saison de la reproduction devrait être terminée depuis longtemps ! Ce n’est pas la première fois que les membres de notre équipe observent ces comportements en dehors de la saison de reproduction. Ces séances sont-elles une sorte d’entrainement ? Ou la saison de reproduction est-elle plus étendue que nous ne le croyions ? Assurément, nous avons encore beaucoup à apprendre sur la vie des bélugas du Saint-Laurent.

    Mise à jour : 30 novembre 2018