3 AOÛT 2010

  • 03 / 08 / 2010 Par Camille Bégin-Marchand

    Journée brumeuse. La visibilité est tout de même assez claire pour que nous puissions partir à la rencontre des bélugas à bord du Bleuvet. C’est dans le secteur des Bergeronnes que nous croisons une centaine d’individus. Le troupeau regroupe plusieurs bélugas gris de bonne taille, qu’on pourrait appeler des «ados». Les bélugas sont vifs, même que nous entendons des vocalises et des sifflements. Dans le troupeau, nous reconnaissons JP en compagnie de quatre autres gros bélugas gris. La brume s’épaissit, au point que nous ne voyons plus du tout les animaux. Pourtant, nous entendons leurs souffles et des cris. Tant pis, nous devons rebrousser chemin.