28 JUILLET 2010

  • 28 / 07 / 2010 Par Anthony François

    Par cette belle journée d’été, nous sommes à bord du Bleuvet dans le fiord du Saguenay. Nous observons un troupeau d’une trentaine d’individus, composé d’adultes et de jeunes. Rendus assez près, nous tentons une biopsie, sans succès.

    Le troupeau se divise en quelques groupes qui effectuent des activités différentes. Par exemple, six bélugas font du billotage, c’est-à-dire qu’ils se reposent en surface, en surplace, l’un à côté de l’autre. Non loin de là, de jeunes gris nagent activement. L’un deux crache en surface et nous donne l’impression d’être en pleine partie de chasse. Deux autres gris donnent des coups de tête, de pectorales et de queue à la surface de l’eau, laissant entendre des claquements.

    Dans un autre groupe se trouve DL0197. Certains bélugas restent sur place, d’autres montent le fiord. Nous tentons une autre fois de prélever une biopsie sur un béluga, sans toutefois obtenir de succès. Finalement, au bout de trois heures d’observations bien riches, nous laissons les bélugas à leurs activités.