23 SEPTEMBRE 2016

  • 23 / 09 / 2016 Par Anthony François

    Nous quittons Tadoussac à bord du Bleuvet, le bateau de recherche du GREMM, et nous dirigeons vers l’est. Au large des Escoumins, nous croisons la route d’un troupeau de 80 bélugas, composé surtout d’adultes. Le troupeau est séparé en cinq groupes d’une quinzaine d’individus qui nagent tranquillement dans la même direction. Dans un groupe, nous reconnaissons Brad, qui chemine en compagnie d’AlbioriX, un autre mâle.

    Le rythme calme des bélugas nous apparait particulièrement propice pour la prise de biopsies. Ce petit morceau de gras prélevé sur un animal nous permet de connaître le sexe de l’individu, d’étudier les contaminants emmagasinés ou encore d’obtenir des informations génétiques. Et effectivement, les bélugas sont très collaboratifs, car nous parvenons à prélever 14 biopsies!

    Mise à jour: 17 juillet 2018