23 AOÛT 2016

  • 23 / 08 / 2016 Par Équipe BED

    L’été 2016, notre 32e saison en mer avec les bélugas, a encore été riche en rencontres et en surprises. Nous avons, entre autres, revu Annakpok au moins à trois reprises. Tout comme à son habitude, elle a été observée dans des groupes de femelles accompagnées de jeunes. Pas de signe par contre de la présence d’un nouveau-né à ses côtés cet été. Il y a déjà trois ans que nous avons vu Annakpok avec un nouveau-né. En moyenne, les femelles bélugas donnent naissance à tous les trois ans. Le prochain pourrait donc être pour bientôt.

    Le 23 août 2016, nous rencontrons Annakpok alors qu’elle se trouve dans un troupeau de 45 individus à l’embouchure du Saguenay, près de la pointe de l’Islet. Nous voyons autant d’adultes blancs que de jeunes gris ainsi que quatre nouveau-nés. Les femelles Miss Frontenac et Pacalou, deux de ses compagnes régulières de la communauté du Saguenay, s’y trouvent aussi.

    L’ensemble du troupeau est très actif, particulièrement les jeunes. Les bélugas nagent de façon synchronisée et tout à coup ils arrêtent, plongent et remontent plusieurs fois au même endroit, un comportement souvent associé à l’alimentation. L’embouchure du Saguenay, par ses conditions océanographiques particulières, est un lieu riche en proies! Notre rencontre avec Annakpok se termine alors que le troupeau se sépare progressivement en deux.

    Mise à jour : 17 novembre 2017