1er AOÛT 2016

  • 01 / 08 / 2016 Par Équipe BED

    À la baie Sainte-Marguerite, nous repérons un troupeau de 30 à 50 individus, comprenant des adultes et des jeunes, dont trois nouveau-nés. En compagnie du jeune Hector, on repère Athéna, une femelle adulte que nous connaissons depuis 1989. La proportion de jeunes dans le troupeau est énorme. Les individus font ce que l’on nomme du « milling », ils plongent et ressortent au même endroit, un comportement souvent associé à l’alimentation. La baie Sainte-Marguerite semble être un site très particulier et d’une grande importance pour les bélugas du Saint-Laurent. Elle est située à une vingtaine de kilomètres de l’embouchure et fait partie du parc marin du Saguenay–Saint-Laurent (PMSSL). La fonction de la baie pour les bélugas, en particulier pour les femelles et les jeunes, n’est pas encore bien comprise. L’endroit pourrait être un lieu d’alimentation, de repos et de socialisation pour les jeunes. Il pourrait même être un lieu de mise bas pour des femelles.