13 JUILLET 2011

  • 13 / 07 / 2011 Par Équipe BED

    En arrivant au large du cap de Bon-Désir, dans le secteur aval de l’estuaire, nous croisons un petit troupeau dispersé. Les animaux nagent seuls ou en très petits groupes. Après deux heures de suivi, le troupeau se resserre et on y dénombre maintenant une cinquantaine de bélugas, en grande majorité des adultes et quelques individus gris. Parmi eux, un béluga avec une cicatrice ronde et blanche sur le dessus du dos, juste devant sa crête dorsale. Il n’avait alors pas encore de nom!