10 OCTOBRE 2006

  • 10 / 10 / 2006 Par Camille Bégin-Marchand

    Nous sommes à l’embouchure du Saguenay. Autour de nous, une vingtaine de bélugas nagent. Leur taille et leur comportement nous laissent croire qu’il s’agit d’un troupeau de mâles adultes. Néanmoins, il se trouve parmi eux un individu blanc, tout petit, et quelques gris plus petits aussi. À un certain moment, les individus plus petits quittent le troupeau et treize bélugas se regroupent très près. Nous photographions les individus et reconnaissons Montpetit-Gustave, en compagnie de Chérubin. Soudainement, les animaux disparaissent. Il ne reste qu’un béluga blanc. Nous restons avec lui un peu, attendant de voir ressurgir les autres… Rien. Nous décidons donc de rentrer à quai : c’est la fin du contact, mais aussi la fin de notre saison de photo-identification!