Un narval en cavale – Mise à jour 10 août 2016

  • Narval observé le 29 juillet près de Trois-Pistoles © GREMM
    Narval observé le 29 juillet près de Trois-Pistoles / Narwhal observed near Trois-Pistoles on July 29 © GREMM
    10 / 08 / 2016 Par Béatrice Riché -

    Le 29 juillet dernier, l’équipe du GREMM observait un narval dans un groupe de bélugas, au large de Trois-Pistoles. Une observation inusitée! Le narval est une baleine arctique. Mardi le 10 août, des naturalistes du Centre de découverte du milieu marin (CDMM) de Parcs Canada ont repéré une fois de plus cette baleine.

    Mise à jour 10 août 2016 – Le narval est toujours dans l’estuaire

    Narval, au large des Bergeronnes, 9 août 2016 © Parcs Canada | M. Conversano

    Narval, au large des Bergeronnes, 9 août 2016 © Parcs Canada | M. Conversano

    Hier après-midi, à 16h, l’équipe de naturalistes du Centre de découverte du milieu marin (CDMM) de Parcs Canada a communiqué avec l’équipe du GREMM puisqu’elle avait la chance d’observer un narval dans un groupe de bélugas. Le groupe se dirigeait en amont, vers le cap de Bon-Désir.

    L’équipe de Parcs Canada, à bord de L’estran, est allée documenter la situation à 17h30. Le troupeau était dense, plus de 100 bélugas, principalement des adultes. Vers 18h, la confirmation est faite: un narval est bel et bien dans le groupe ! On le reconnaît par son melon foncé et les mouchetures presque noires sur son dos. L’animal avait un comportement normal et respirait au travers des bélugas qui émettaient des sons audibles et dont le comportement était plutôt agité. Le troupeau s’est ensuite écarté de la côte pour prendre le large, la trace du narval a été perdue parmi les bélugas.

    L’analyse des photos prises par l’équipe de Parcs Canada a permis de confirmer qu’il s’agit du même individu que celui observé au large de Trois-Pistoles le 29 juillet dernier.


    Un narval en cavale – 1er août 2016

    Le vendredi 29 juillet, l’équipe à bord du Bleuvet, Michel Moisan et Simon Moisan, a fait une rencontre inusitée. Vers 18 h 30, près de Trois-Pistoles, ils ont aperçu au sein d’un groupe de 60 à 80 bélugas, un individu plus foncé possédant une défense d’ivoire en spirale d’environ 40 cm : un narval! Les chercheurs l’ont observé pendant plus d’une heure. Durant cette période, il est resté presque toujours au sein du même groupe de bélugas, adoptant le même comportement que ces derniers, faisant même parfois des bulles comme eux! Les bélugas ne semblaient pas lui porter une attention particulière, sauf un jeune gris qui s’est approché avec curiosité.

    Le narval est un animal migrateur qui vit habituellement dans les eaux arctiques du Canada, du Groenland, de la Norvège et de la Russie. En hiver, la majorité de la population mondiale de narvals migre vers la région de la baie de Baffin et du détroit de Davis.

    Que fait un narval dans l’estuaire du Saint-Laurent? Bien que le narval ne soit pas une espèce du Saint-Laurent, un narval avait déjà été observé par un chercheur le 25 août 2003, lors d’un survol aérien pour le dénombrement de bélugas, réalisé par Pêches et Océans Canada (MPO), en plein coeur du parc marin, entre Les Bergeronnes et Tadoussac.

     

    Narval observé le 29 juillet près de Trois-Pistoles © GREMM Narval observé le 29 juillet 2016 près de Trois-Pistoles © GREMM Narval observé le 29 juillet près de Trois-Pistoles © GREMM Narval observé le 29 juillet près de Trois-Pistoles © GREMM Narval, au large des Bergeronnes, 9 août 2016 © Parcs Canada | M. Conversano Le narval se trouvait encore auprès de bélugas le 20 aout


    BLV120820_1123Le
    Bleuvet est le bateau de recherche du GREMM et de l’Institut national d’écotoxicologie du Saint-Laurent dédié au programme de recherche sur les bélugas du Saint-Laurent. Son équipe, dirigée par Robert Michaud, directeur scientifique du GREMM, est composée de Michel Moisan, Tim Perrero et Simon Moisan.