Tadoussac, le paradis des petits rorquals… par Renaud Pintiaux

  • Gueule grande ouverte, le petit rorqual engouffre ses proies. © Renaud Pintiaux
    18 / 09 / 2017 Par Renaud Pintiaux

    15 septembre 2017. Nous quittons le quai de Tadoussac en matinée.

    Un spectacle extraordinaire nous attend dans l’embouchure du Saguenay, non loin du village. Nous pouvons observer une dizaine de petits rorquals dans un périmètre très restreint. Et tous ces individus sont alors en période d’alimentation de surface! Les petits rorquals vus sont particulièrement actifs, très rapides, poursuivant frénétiquement des bancs de petits poissons évoluant près de la surface. On voit alors des gueules ouvertes se refermant sur leurs proies, les sillons ventraux distendus après ces énormes bouchées. Les techniques de chasse diffèrent parfois selon les individus.

    Je prends de nombreuses photos illustrant cette frénésie et ce buffet à ciel ouvert. De nombreuses mouettes tridactyles suivent ces petits rorquals et en profitent pour ramasser les «miettes», pour capturer des poissons qui ont pourtant échappé à l’attaque des petits rorquals! Une des photos nous montre une mouette tridactyle avec un poisson dans le bec. Il me semble qu’il s’agit d’un lançon. En tout cas, il est évident qu’il y a en ce moment de grands bancs de petits poissons devant le village de Tadoussac et c’est bien une aubaine et un paradis pour les petits rorquals et les oiseaux marins!

     

     

     

     


    Assistant de recherche au GREMM de 2003 à 2009 et de 2012 à 2014, Renaud Pintiaux est un observateur et un photographe passionné. Hiver comme été, de la rive ou en bateau, il saisit toutes les occasions de rencontrer les mammifères marins et les oiseaux du parc marin du Saguenay-Saint-Laurent.