Semaine du Saint-Laurent: le béluga

  • 09 / 06 / 2017 Par Robert Michaud -

    Dans le cadre de la semaine du Saint-Laurent, Baleines en direct vous offre un portrait d’espèce personnel à chaque auteur. Un souvenir, des photos, une citation, un récit. Chaque rencontre avec les baleines marque. Aujourd’hui, Robert Michaud nous présente les bélugas, ses protégés.

    La beauté peut sauver le monde !

    «Le monde change, il s’y passe des choses terribles, mais la beauté du monde est encore là», disait récemment le cinéaste Bernard Émond en entrevue au Devoir. Il ajoute «Je me réveille fâché, le matin. Puis, à mesure que la journée avance, ce qu’il y a encore de bon dans l’humanité a raison de moi».

    J’ai passé les trente-cinq dernières années de ma vie avec les bélugas. Le matin, je me réveille aussi parfois fâché, j’accumule des frustrations. Et pourtant, je retourne saison après saison sur le Saint-Laurent, à la rencontre des bélugas.

    Merci, Monsieur Émond, de me rappeler si joliment pourquoi:

    «Un calme matin de juin. Vous êtes sur le côté nord de l’ile Verte. La plage est déserte. Le temps est clair, la mer est calme. Vous voyez distinctement l’embouchure du Saguenay. Tout à coup, au loin, des taches blanches, des demi-lunes fugaces, apparaissent et disparaissent à la surface de l’eau. Des bélugas. Émerveillé, vous pensez : la beauté peut sauver le monde… Encore faut-il sauver la beauté

    – Bernard Émond, dans Camarade, ferme ton poste.

    © GREMM © GREMM © GREMM Un groupe de bélugas © GREMM

    Pour lire les textes précédents: Semaine du Saint-Laurent


    Robert Michaud est le directeur scientifique et cofondateur du Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins. Son hist oire avec les baleines du Saint-Laurent a commencé quand il a été engagé comme naturaliste à bord des premiers bateaux qui emmenaient des touristes voir les baleines au large de Tadoussac au début des années 1980. Ce qui ne devait être qu’un emploi saisonnier est devenu le travail d’une vie. Il s’applique à mieux comprendre les bélugas pour mieux les protéger.