Règles à observer

La découverte des baleines dans leur milieu naturel est une activité de plus en plus populaire. Elle sensibilise les visiteurs à la fragilité du monde marin. Par contre, cet engouement n’est pas sans revers. Pour pratiquer cette activité de façon responsable, il faut chercher à limiter le dérangement des animaux et à maximiser la sensibilisation du public. En ce sens, une règlementation a été adoptée à différents niveaux.

Les bonnes pratiques pour l’observation des mammifères marins au Québec

En mai 2007, le ministère des Pêches et Océans Canada (MPO) élabore le document « Les bonnes pratiques pour l’observation des mammifères marins au Québec » à destination du grand public afin de minimiser les risques de dérangement. Des consignes claires et concrètes d’application volontaire, en attendant la nouvelle règlementation pancanadienne.

En savoir plus

La règlementation du parc marin: un respect à la grandeur des baleines

Le site de Pointe-Noire, dans le parc marin Saguenay-Saint-Laurent

Le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent, en concertation avec les scientifiques et les bateliers, a mis en place en 2002 le Règlement sur les activités en mer dans le parc marin et l’a mis à jour en 2017 pour mieux protéger encore les mammifères marins. Il comprend un moratoire sur la croissance de l’industrie, l’émission de permis et des règles d’approche des mammifères marins.

En savoir plus

L’Alliance Éco-Baleine dans le parc marin

Le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent est un des meilleurs endroits au monde pour observer les baleines. Des entreprises d’excursions, les cogestionnaires du parc marin et le GREMM se sont unis pour y assurer la pratique responsable et le développement durable des activités d’observation de baleines.

Les objectifs de l’Alliance Éco-Baleine sont :

  • Sensibiliser le public à la conservation;
  • Limiter les impacts des activités d’observation en mer sur les baleines;
  • Assurer le suivi de la ressource et de l’efficacité des mesures de gestion;
  • Suivre des pratiques responsables d’un point de vue environnemental, social et économique;
  • Travailler dans un esprit de concertation en regroupant les acteurs du tourisme, de la recherche et de la conservation.

Les membres de l’Alliance poursuivent une démarche d’amélioration continue afin
que les activités en mer dans le parc marin soient un modèle d’utilisation durable.

En savoir plus : L’Alliance Éco-Baleine