Photo-identification

Les baleines ont un visage!

Hang-Nail_©-ORE…a-Tscherter1-300x200

  • Le petit rorqual Hang Nail
  • © Ores-Ursula Tscherter

Chaque baleine est unique. Observez les marques naturelles comme la pigmentation, la coloration et la forme de la nageoire dorsale. Remarquez aussi la présence de difformités ou de cicatrices.

La photo-identification a été utilisée, depuis les années 1930, sur plusieurs espèces, depuis les éléphants jusqu’aux gorilles en passant par les phoques, les girafes et les guépards. Elle est aujourd’hui utilisée par les chercheurs dans le Saint-Laurent pour étudier les bélugas, les rorquals communs, les rorquals bleus, les rorquals à bosse, les petits rorquals, les cachalots et les baleines noires. Elle leur permet de suivre les déplacements, l’organisation sociale et les comportements des baleines, et d’estimer leur abondance.

Chaque heure passée en mer avec les baleines se traduit par plusieurs heures de travail en laboratoire. Les photos sons analysées avec soin, comparées avec celles de plusieurs individus et finalement appariées selon une série de critères rigoureux. Avec le temps, la technique a évolué : laissant de côté les pellicules de film noir et blanc, les photos numériques sont aujourd’hui utilisées. Retravaillées ou traitées par ordinateur, ces photos nous révèlent plus rapidement les visages des géants!

Pour le moment, aucun programme informatique ne fournit un résultat aussi précis que la reconnaissance visuelle humaine des photos. Le travail demande donc beaucoup d’heures et de patience!

 

Dernière mise à jour: 2017