Combien y a-t-il de polluants dans un béluga?

Depuis 1982, plusieurs douzaines de produits toxiques d’origine humaine ont été identifiés dans les tissus des bélugas du Saint-Laurent. Plusieurs de ces produits sont susceptibles d’affecter la santé des bélugas, mais leur effet exact est inconnu.

Pour percer le mystère

Des échantillons de tissus adipeux, de foie et autres organes sont prélevés sur les carcasses de bélugas trouvés sur les rivages du Saint-Laurent. Ces échantillons sont analysés dans différents laboratoires canadiens.

En bref

Les concentrations de produits toxiques dans les tissus des bélugas du Saint-Laurent sont largement supérieures à celles mesurées chez les bélugas des populations arctiques. Les concentrations en métaux lourds, tels que le plomb et le mercure, sont 2 à 15 fois plus élevées chez les bélugas du Saint-Laurent. Celles de BPC et de DDT sont jusqu’à 25 fois plus élevées et celles de mirex, 100 fois. Ces différences suggèrent que les bélugas du Saint-Laurent sont exposés depuis très longtemps à plusieurs sources de contamination, par l’intermédiaire du réseau alimentaire.

Un projet de

Pierre Béland, INESL, Derek Muir, ministère des Pêches et des Océans du Canada, et Ross Norstrom, Environnement Canada.

Partenaires

Environnement Canada, le ministère des Pêches et des Océans du Canada, United States Environmental Protection Agency, Conseil de la recherche médicale du Canada, Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada, Université du Québec à Montréal, Réseau canadien pour la toxicologie faunique, Fonds pour la toxicologie faunique, Fonds mondial pour la nature Canada.

Références bibliographiques

Béland, P. 1996. The beluga whales of the St. Lawrence River. Scientific American May 1996: 74-81.

Béland, P., S. DeGuise, C. Girard, A. Lagacé, D. Martineau, R. Michaud, D. C. G. Muir, R. J. Norstrom, É. Pelletier, S. Ray et L. R. Shugart. 1993. Toxic compounds and health and reproductive effects in St.Lawrence beluga whales. J. Great Lakes Res. 19(4): 766-775.

Béland, P., S. DeGuise et R. Plante. 1992. Toxicologie et pathologie des mammifères marins du St-Laurent. Rapport pour le Fonds pour la toxicologie faunique du Fonds mondial pour la nature, mai 1992.

Jarman, W. M., R. J. Norstrom, D. C. G. Muir, B. Rosenberg, M. Simon et R. W. Baird. 1996. Levels of organochlorine compounds, including PCDDS and PCDFS, in the blubber of cetaceans from the west coast of North America. Marine Pollution Bulletin 32(5): 426-436.

Martineau D., K. Lemberger, A. Dallaire, P. Labelle, T. P. Lipscomb, P. Michel, I. Mikaelian. 2002. Cancer in wildlife, a case study: beluga from the St. Lawrence estuary, Québec, Canada. Environmental Health Perspectives. 110(3): 1-7.

Martineau, D., S. DeGuise, M. Fournier, L. Shugart, C. Girard, A. Lagacé et P. Béland. 1994. Pathology and toxicology of beluga whales from the St. Lawrence Estuary, Quebec, Canada. Past, present and future. Sci. Total Environ. 154: 201-115.

Muir, D. C. G., C. A. Ford, B. Rosenberg, R. J. Norstrom, M. Simon et P. Béland. 1996. Persistent organochlorines in beluga whales (Delphinapterus leucas) from the St. Lawrence River estuary. I. Concentrations and patterns of specific PCBs, chlorinated pesticides and polychlorinated dibenzo-p-dioxines and -dibenzofurans. Environmental Pollution 93 (2): 219-234.

Muir, D. C. G., C. A. Ford, R. E. A. Stewart, T. G. Smith, R. F. Addison, M. E. Zinck et P. Béland. 1990. Organochlorine contaminants in belugas, Delphinapterus leucas, from Canadian waters. Can. Bull. Fish. Aquat. Sci. 224: 165-190.

Muir, D. C. G., K. Koczanski, R. Rosenberg et P. Béland. 1996. Persistent organochlorines in beluga whales (Delphinapterus leucas) from the St. Lawrence River estuary. II. Temporal trends, 1982-1994. Environmental Pollution 93 (2): 235-245.

Norstrom, R. J., D. C. G. Muir, C. A. Ford, M. Simon, C. R. Macdonald et P. Béland. 1992. Indications of P450 monooxygenase activities in beluga (Delphinapterus leucas) and narwhal (Monodon monoceros) from patterns of PCB’ PCDD and PCDF accumulation. Marine Environmental Research 34: 267-272.

 

Dernière mise à jour: 2005