Les Basques sont-ils responsables du déclin de la baleine noire de l’Atlantique Nord?

La baleine noire de l’Atlantique Nord est l’une des grandes baleines les plus menacées du monde : il ne resterait plus que 325 représentants de cette espèce. On croit que la chasse menée par les Basques dans le golfe du Saint-Laurent et au large Labrador au cours du 16e et du 17e siècles aurait causé ce déclin. Qu’en est-il?

Pour percer le miroir

En 1970, la plus importante station baleinière basque du détroit de Belle Isle (golfe du Saint-Laurent) a été découverte à Red Bay (Labrador, Canada). Des os de baleines ont été trouvés dans un navire basque qui avait coulé en 1565. De ceux-ci, les chercheurs ont conduit des analyses sur la morphologie et la génétique de 21 humérus
(un os de la nageoire pectorale).

En bref

L’analyse de la morphologie suggérait que 13 des 21 humérus appartenaient à la baleine noire et les 8 autres, à la baleine boréale (une autre espèce recherchées par les Basques); mais l’analyse génétique a révélé qu’en réalité un seul des 21 humérus provenait d’une baleine noire. Cette analyse a aussi révélé une faible variabilité génétique, alors que les chercheurs s’attendaient à déceler une variabilité plus élevée si les baleines noires avaient été nombreuses à cette époque. Ces résultats remettent en question l’impact de la chasse des Basques sur le déclin de la baleine noire de l’Atlantique Nord. Ils suggèrent plutôt que le déclin se serait produit avant l’arrivée des Basques. Pour vérifier cette hypothèse, des analyses génétiques devront être conduites sur un plus grand nombre d’échantillons provenant de plusieurs sites.

Un projet de

Toolika Rastogi1, Moira W. Brown 2, Brenna A. McLeod3, Timothy R. Frasier1, Robert Grenier4, Stephen L. Cumbaa5, Jeya Nadarajah1 et Bradley N. White3.

1. McMaster University (Ontario) 2. New England Aquarium (États-Unis) 3. Trent University (Ontario) 4. Parcs Canada 5. Musée Canadien de la nature

Partenaires

Sarah Haney (Canadian Whale Institute), Natural Sciences and Engineering Research Council of Canada, Pêches et Océans Canada, National Marine Fisheries Service.


Références bibliographiques

Rastogi, T., M. W. Brown, B. A. McLeod, T. R. Frasier, R. Grenier, S. L. Cumbaa, J. Nadarajah and B. N. White. 2004. Genetic analysis of 16th-century whale bones prompts a revision of the impact of Basque whaling on right and bowhead whales in the western North Atlantic. Canadian Journal of Zoology 82: 1647–1654

 

Dernière mise à jour: 2005