Richard Sears

Fondateur, chercheur et directeur de la Station de recherche des îles Mingan, (MICS)
Courriel: rsblues@polysoft.com

Aller en mer, encore et encore!

Richard Sears est né à Paris, d’une mère française et d’un père américain. À 18 ans, il participe à un voyage de formation en océanographie à bord d’une goélette, entre Puerto Rico et Boston. Il y fait ses premières « vraies rencontres » avec des baleines. Il est fasciné.

En 1976, après des études en biologie dans le Maine, il travaille à la station de recherche Matamec sur le saumon (Woods Hole Oceanographic Institution), sur la côte Nord du Saint-Laurent. Cet été-là, il passe des moments privilégiés avec les baleines dans la baie de Moisie. « I could do this the rest of my life », se dit ce jeune biologiste en contemplant les géantes, debout dans un pneumatique.

Il s’embarque alors comme naturaliste à bord de bateaux d’observation des baleines au Massachusetts et côtoie des pionniers de la recherche sur les baleines: David Sergeant, Steven Katona, William Schevill, William Watkins et Roger Payne sont certainement sa plus grande source d’inspiration. D’eux il apprend que pour connaître les baleines, il faut passer le plus de temps en mer avec elles.

C’est avec cette motivation que Richard retourne à Matamec et à Mingan en 1979 pour étudier les rorquals bleus. Avec Liz Lowe, Fred Wenzel et Mike Williamson, des biologistes du Massachusetts, il fonde la Station de recherche des îles Mingan (MICS). Une trentaine de saisons plus tard, sa motivation est la même. Il continue de développer de nouveaux partenariats et d’accueillir de plus en plus d’étudiantes et étudiants de maîtrise et de doctorat dans son équipe afin de stimuler la recherche sur les cétacés. Quelle est la plus grande satisfaction de sa carrière? Sa station de recherche a aujourd’hui des ailes. Sa plus grande frustration? La surface de l’eau!

Dernière mise à jour: mai 2013