Capitaine Crochet

Tiré du bulletin Portrait de baleines, 12 juin 2013

Une nageoire dorsale bien arquée vers l’arrière et un chevron particulièrement contrasté : il s’agit bien du célèbre rorqual commun Capitaine Crochet. Depuis plusieurs années, cette femelle est souvent la première arrivée au mois de mai et reste toute la saison dans le secteur, jusque tard à l’automne.

Le patron de coloration de son chevron est distinctif. Chez les rorquals communs, le dessin du chevron situé à l’arrière de la tête est constitué de bandes et de lignes grises, plus ou moins claires. Le chevron du côté droit, plus clair, fait partie des marques qui permettent l’identification des individus. Il est très contrasté chez les baleineaux et s’estompe au fil des années. Or, chez Capitaine Crochet, il est resté très contrasté. C’est son air de jeunesse!

En ce début de saison, Capitaine Crochet manquait à l’appel. Le 6 juin, en mi-journée, elle a enfin été repérée par des opérateurs d’excursions en mer du parc marin, mais elle était en fâcheuse posture, empêtrée dans un engin de pêche au crabe, un énorme casier sur la tête. Son cas a été pris en charge par une équipe de Parcs Canada et du Centre de coordination du Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins.

  • Si vous rencontrez Capitaine Crochet dans les prochains jours, signalez votre observation le plus tôt possible en appelant au 1-877-722-5346.
  • Ne l’approchez surtout pas; on recommande de rester à plus de 400 m d’elle. Le stress peut aggraver son état et compromettre le succès de l’intervention en rendant la baleine plus farouche.

Pour en savoir plus: Capitaine Crochet empêtré dans des cordages au large de Tadoussac


 

Tiré du bulletin Portrait de baleines, 23 juin 2011
© GREMM

Une nageoire dorsale bien arquée vers l’arrière et un chevron particulièrement contrasté : il s’agit bien du célèbre rorqual commun Capitaine Crochet (Bp 050). Vue dès le mois de mai, cette femelle semble suivre une routine qu’on lui connaît bien, soit une arrivée dès le début de saison pour un long séjour dans son aire d’alimentation, la tête du chenal Laurentien.

Le patron de coloration de son chevron mérite l’attention. Chez les rorquals communs, le dessin du chevron situé à l’arrière de la tête est constitué de bandes et lignes grises, plus ou moins claires. Le chevron du côté droit, plus clair, fait partie des marques qui permettent l’identification des individus. Il est très contrasté chez les baleineaux et s’estompe au fil des années. Or, chez Capitaine Crochet, il est resté très contrasté. C’est son air de jeunesse!

En ce début de saison, Capitaine Crochet est la seule représentante de son espèce dans le parc marin. Au fil des semaines, d’autres rorquals communs arriveront de leur migration annuelle pour s’alimenter dans le secteur.

En 2009, Capitaine Crochet était parfois vue en compagnie d’un jeune. Or, il est difficile de déterminer s’il s’agissait du sien. Les jeunes rorquals communs ne sont allaités que quelques mois, et, par la suite, on peut les voir avec différents adultes. Seule une biopsie du jeune aurait pu permettre de déterminer si Capitaine Crochet était sa mère. Cela restera un mystère!