Crinckle

Tiré du bulletin Portrait de baleines, 16août 2006

Le nom de code de ce rorqual bleu est B082 et son surnom évocateur veut dire en anglais fronce ou pli. Crinckle a bien la peau plissée, froncée … ce qui la rend très reconnaissable et unique avec, en plus, une nageoire dorsale à l’aspect blessé. Les chercheurs du MICS, qui étudient également les rorquals bleus de l’Atlantique et du Pacifique, n’ont jamais rencontré d’autre baleine présentant cette caractéristique.

Crinckle a été vu et photographié par l’équipe du MICS pour la première fois en 1982, puis en 1984, 1989, 1993 et 1997. Chaque année de 2000 à 2004, il a pu être observé et photographié par le Mériscope dans l’estuaire. Crinckle est une femelle, comme le révèle une biopsie prélevée en 1993, et l’équipe du MICS l’a rencontrée en 2003 accompagnée d’un baleineau, une fois dans le secteur de Portneuf-sur-Mer et plusieurs fois dans celui de Matane.

Crinckle est une habituée de l’estuaire maritime et n’a jamais été photographiée le long de la côte nord du golfe ni autour de la péninsule gaspésienne. En 2000, elle avait passé tout un mois entre Pointe-au-Boisvert et Les Bergeronnes.

En savoir plus

La fiche signalétique du rorqual bleu