Yogi

Tiré du bulletin Portrait de baleines, 13 juin 2007

Yogi est une femelle bien connue des chercheurs qui, cette semaine, l’ont vue à trois reprises accompagnée d’un jeune: dans l’embouchure du Saguenay (où elle a pu être identifiée par l’équipe du GREMM se tenant sur les rochers devant le CIMM), au large des dunes de Tadoussac et près de l’île Rouge. Yogi a la particularité d’être solitaire, bien que les bélugas soient plutôt grégaires. Elle a été observée trois fois avec un baleineau entre 1986 et 2004. En 2004, elle avait été vue avec un bleuvet (jeune d’un an) qui pourrait être le jeune à la peau grise qui l’accompagne en ce moment.

À partir de cette année, les chercheurs du GREMM ont pour projet d’effectuer des biopsies sur des jeunes accompagnant des femelles bien connues. Il s’agit de réaliser, à partir d’un échantillon de peau, une analyse génétique pour tenter de connaître le père. Il faut bien sûr que l’ADN de celui-ci soit aussi dans la banque de données des biopsies. Yogi et son «Boubou» sont les premiers à contribuer à cette recherche de filiation.

Dans le cadre de la campagne Adoptons un béluga lancé par l’Institut national d’écotoxicologie du Saint-Laurent, Yogi a été adoptée par Bell Canada en 1988.

Sur le flanc gauche, près du pédoncule, la profonde dépression qui forme une double marque, dont une ressemble à une patte d’ours, lui vaut le nom de Yogi, l’ours du dessin animé du début des années 1960, toujours accompagné d’un ourson nommé Boubou. Évidemment, c’est comme ça que les chercheurs du GREMM ont baptisé tous les jeunes de Yogi !

En savoir plus

La fiche signalétique du béluga