Slash

Tiré du bulletin Portrait de baleines, 25 août 2011

Surnommée « mère de tous les bélugas » du Saint-Laurent, Slash (code d´identification Dl 004) est une femelle facilement reconnaissable à sa grande marque oblique sur son flanc droit. Cette matriarche aurait au moins 39 ans, car elle était déjà blanche lors de sa première identification photographique en 1980 par Leone Pippard, pionnière de la recherche sur les bélugas. Or, la couleur blanche et la maturité sexuelle qui l´accompagne ne sont pas atteintes avant l´âge de huit ans, la longévité étant d´environ 60 ans. Slash a été vue avec bien des jeunes au fil des années, mais pas nécessairement sa progéniture puisqu’il est possible qu’elle ait cessé de se reproduire — les données de la chasse au béluga semblant indiquer une baisse de l´activité reproductrice chez les femelles à partir de l´âge de 23-24 ans.

Cet été, l´équipe de recherche du GREMM a revu Slash le 1er août au sein d´un groupe de 15 à 20 individus incluant femelles adultes, jeunes et veaux. Elle nageait à proximité d´une autre femelle accompagnée de son veau de l´année. Le groupe semblait se diriger vers la baie Sainte-Marguerite, un habitat jugé essentiel pour les bélugas du Saguenay, particulièrement les mères et leurs veaux. On s´explique d´ailleurs mal la popularité de cette baie chez les bélugas malgré la bonne vingtaine de kilomètres de fjord qu´il leur faut remonter pour l´atteindre. Slash est régulièrement observée du rivage à partir du site d´observation de Pointe-Noire (Parcs Canada) et de l´observatoire de la baie Sainte-Marguerite (Parcs Québec).

Le béluga du Saint-Laurent est une population menacée. Le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent a été créé entre autres pour protéger une partie de son habitat d´été.

En savoir plus

La fiche signalétique du béluga