Miss Frontenac

Tiré du bulletin Portrait de baleines, 2 septembre 2009

Le 31 juillet et les 3 et 9 août, l’équipe du GREMM rencontrait Miss Frontenac, la vedette incontestée du programme de photo-identification des bélugas du GREMM, dans le fjord du Saguenay. Miss Frontenac, alias Scarvo, est unique. C’est le premier béluga de l’histoire du programme que l’on a pu « ficher » dès sa première semaine de vie. Au moment de la première rencontre en 2004, cette femelle portait une blessure fraîche et profonde sur le haut du dos et en avant de sa crête dorsale. Une fois cicatrisée, cette blessure a constitué une marque permettant de la reconnaître et de la suivre chaque année. Miss Frontenac représente une source d’informations précieuses pour les chercheurs : la durée de sa croissance, l’âge auquel elle a quitté sa mère, la progression des changements de coloration, son parcours social, son appartenance à un groupe, etc.

Aujourd’hui âgée de cinq ans, Miss Frontenac est un jeune béluga indépendant. Depuis deux ans, elle est observée sans sa mère, la dénommée Pacalou. Pacalou est qualifiée de mère par les chercheurs, car elle a accompagné Miss Frontenac dès sa naissance. Toutefois, une comparaison de leur ADN sera nécessaire pour confirmer leur filiation.

Depuis le début de la saison 2009, Miss Frontenac a été observée à deux reprises dans la baie Sainte-Marguerite et une autre fois à l’embouchure du Saguenay. Elle était accompagnée d’autres jeunes et d’adultes dans des troupeaux mixtes composés d’une soixantaine d´individus. La suite de son histoire nous permettra d´en apprendre davantage sur la vie des bélugas. Car mieux comprendre, c’est mieux protéger.

En 2008, Fairmont Le Château Frontenac a adopté et nommé Miss Frontenac. C’est leur deuxième béluga, car l’hôtel a aussi adopté Griffon en 2002. Les Hôtels Fairmont totalisent 25 adoptions de bélugas. Adopter un béluga, c’est s’inscrire dans l’action à long terme pour le rétablissement de cette population fragile.

En savoir plus

La fiche signalétique du béluga