Griffon

Tiré du bulletin Portrait de baleines, 11 août 2004

Griffon, alias « Atomic », est l’un des premiers bélugas à avoir été identifié par l’équipe du GREMM. Son nom de code est Dl 006. La première rencontre avec cet animal remonte à 1986 : Griffon était alors encore de couleur grise, donc tout jeune. On estimait alors son âge à deux ou trois ans. C’est une marque particulière de forme triangulaire sur son dos, entre l’évent et la crête dorsale, qui avait alors attiré l’attention des chercheurs. Cette marque ressemble étrangement au logo des skis Atomic, ce qui a d’ailleurs inspiré le surnom attribué par l’équipe du GREMM. En 2000, le Château Frontenac a adopté Atomic et l’a baptisé Griffon.

Aujourd’hui, Griffon aurait environ 20 ans. En 1998, un petit morceau de peau prélevé par biopsie sur son dos a révélé son sexe : Griffon est une femelle. Grâce à la photo-identification, à la prise de biopsies et au suivi d’animaux identifiables comme Griffon, l’organisation sociale des bélugas du Saint-Laurent est de mieux en mieux connue. On sait aujourd’hui que les femelles fréquentent davantage le secteur amont du Saint-Laurent en été, incluant le Saguenay, et qu’elles sont divisées en trois communautés. Griffon affectionne particulièrement le Saguenay et le secteur compris entre Saint-Siméon et Tadoussac. Elle fait donc partie de la communauté du Saguenay.

Cette année, Griffon a été vue accompagnée d’un nouveau-né. Sachant que la maturité sexuelle est atteinte entre cinq et huit ans et que l’intervalle de naissance chez les bélugas est d’au moins trois ans, il est fort probable que Griffon ait mis au monde plus d’un petit. Depuis deux semaines, l’équipe du Bleuvet (GREMM) rapporte un grand nombre de nouveaux-nés dans l’estuaire. Serait-ce une année particulièrement importante pour les naissances ou les naissances seraient-elles concentrées dans un court intervalle de temps?

Chez les bélugas, la gestation dure environ 15 mois et les mises bas dans le Saint-Laurent ont généralement lieu au cours de l’été. Les jeunes sont nourris au lait maternel pendant environ deux ans, période beaucoup plus longue que celle des rorquals. Pendant cette période, le lien entre la mère et son baleineau est très important: la survie du baleineau dépend entièrement des soins que lui apporte sa mère. Comme pour plusieurs espèces animales, ce lien est toutefois fragile. S’il est perturbé, le jeune pourrait se retrouver définitivement séparé de sa mère. Pour une petite population comme celle du Saint-Laurent, le destin de chaque nouveau-né influence le rétablissement de la population.

En savoir plus

La fiche signalétique du béluga